Visa pour un mexicain en France

Visa, papiers administratifs, vie sur place, mariage, adaptation... (forum essentiellement en français)

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

Messagede Cacalotl » 21 Sep 2006, 22:06

Karachris, pense à parcourir le forum. Tu verras que tes questions liées au séjour des Mexicain(e)s en France ont été maintes fois évoquées dans cette section du forum!
Commence par là:

http://forum.mexique-fr.com/ftopic3626.php

et là:

http://forum.mexique-fr.com/ftopic4994.php

enfin là:

http://forum.mexique-fr.com/ftopic6029.php

:merci:
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Re: besoin d'information

Messagede cousin57 » 22 Sep 2006, 07:38

karachris a écrit:bonjour,

j'ai besoin de toutes les infos possibles!!!

ma copine travail à monterrey au mexique (elle est ingénieures dans la sidérurgie) et elle aimerait venir en france a partir de l'été prochain mais on ne sait pas trop comment faire pour quelle puisse trouver un travail en france. notre premiere idée était qu'elle prenne des cours intensifs de français en venant avec un visa touriste... mais aprés?
est il possible de retourner au mexique et de revenir de nouveau en france pour 3 mois (n'y a t'il pas un délais minimum).
qu'elles démarches peut elle entreprendre pour trouver un travail en france ou pouvoir rester plus de 3 mois en france?
j'habite sur montpellier et plus generalement, je cherche des personnes ayant vécu une situation comme la mienne pour me faire partager leur experiences!!!


salut karachris

voici quelques infos : j'ai une copine à mexico , et son fils travaille en france depuis environ 5 ans , après avoir connu une française !pour rester en france et éviter les emmerdes , il a été obligé de se marier en france et n'a eu sa double nationalité que depuis 3 mois ! comme le dit vincentmty , le mieux c'est de se marier et d'avoir un boulot !
voilà , il y a sans doute d'autres solutions , mais ce sont les seuls renseignements que j'ai !
Avatar de l’utilisateur
cousin57
Prêtre Azteca
Prêtre Azteca
 
Messages: 1466
Inscription: 14 Avr 2006, 10:30
Localisation: Metz

Messagede Jane » 22 Sep 2006, 10:16

Bonjour

Tu as des pages et des pages d'expériences à lire.
Une expatriation contrairement à ce que l'on pense, ca se prépare sous peine de donner de très mauvais résultats et des dépressions.

1/ le Visa touriste n'existe pas.
2/ Ca s'appelle une dispense de visa.
3/ Elle est valable 3 mois pour un semestre et non pas à chaque retour.
4/ Elle n'est pas prorogeable, seul un visa long séjour demandé avant le départ est valable, les délais sont assez longs pour l'obtenir, sans compter les pièces et traductions à fournir.
5/ Sortir de Schengen pour soi disant la prolonger est une joke des forums, ca ne prolonge en rien la dispense du visa, puisqu'il n'y pas de visa à prolonger, ca permet de rester en illégal...
6/ Il est interdit de travailler sous un visa touriste; on ne peut pas avoir un compte en banque, louer et vivre normalement sous ce statut.
7 L'employeur doit faire une introduction de l'étranger et payer une taxe dissuasive et les délais sont longs, les demandes sont souvent refusées car seuls les secteurs où il y a difficulté à recruter en France obtiennent cette autorisation, ne pas oublier qu'on à 10% de chômage en France.
8/ Sans bien parler et écrire le français il est difficile de rechercher du travail sur un site web ou dans la presse ou de savoir rédiger un cv adapté au poste et au marché du travail, avoir un entretien.
9/ L'ANPE n'est pas accessible à ceux qui n'ont pas de carte de séjour, les formations sont ponctuelles, minimales, et plus qu'inadaptées pour un candidat de valeur, et les places sont réservées aux chômeurs de longue durée ou aux jeunes non diplomés.
10/Les services del'APEC agence des cadres n'est pas non plus accessible car il faut avoir côtisé sur son bulletin de salaire, la seule chose qui l'est est la consultation des offres.
11/ Pour un poste dont l'annonce est publiée partout sur tous les webs et chasseurs de tête ou intérim, plus de 1000 cv sont reçus, sans jamais obtenir une réponse, les entretiens sont éprouvants.
12/ La plupart des agences d'interim ne recrutent pas si l'on n'a pas déjà son titre de travail, elles ne feront pas les démarches ANAEM, or de plus en plus d'entreprises ont recours à leur service avant de faire un CDI.
13/ Certaines régions sont sinistrées en emploi, ne pas connaître la réalité du marché du travail local peut conduire à s'y installer et à devoir bouger sous peine de ne jamais trouver de poste sur place et dans son domaine.
14/ Certains emplois sont proposés en exonération de charges sociales pour l'employeur, il donnera donc la priorité aux candidats qui sont dans les tranches d'âge -26 ans ou dans les secteurs d'exonération.
15/ Les employeurs recrutent énormément dans les grandes écoles, des stagiaires payés 300 euros par mois sans charges sociales, et qu'ils changent tous les ans.
16/ Il n'y a pas d'équivalence de diplômes, seulement un niveau donné par le rectorat , qui est à présenter aux facs ou écoles qui sont seules souveraines pour l'admission et décider en quelle année.
17/ Les boulots intéressants dans les grosses boites à un haut niveau se font presque seulement par networking sur des candidats jeunes surdiplomés et bilingues voire trilingue ou quadrilingue ou alors ayant déjà une expérience internationale, prêts à fonctionner sans avoir de formation à faire et à payer surtout.
18/ Le permis de conduire utile pour se déplacer et travailler dans certaines régions, doit être repassé au bout d'un an, il n'y a pas d'accord entre la France et le Mexique à ce jour.
19/ Les préinscriptions pour reprendre des études supérieures se font très tôt pour les étrangers au départ du Mexique et non pas en France. Elles sont souvent accompagnées de tests divers dont le français. Les bourses et les logements universitaires pas toujours (très clean) sont longues et difficiles à obtenir, les loyers dans certaines villes sont exhorbitants.
Des accords existent entre certaines grandes facs ou grandes écoles mexicaines, que l'on peut considérer comme la voie royale.
Les visas pour étudier le français seul sans reprise d'études supérieures avec pré-inscription ne sont pas accordés dans la mesure où ces études sont réalisables dans les alliances françaises du Mexique, les heures de travail pour un étudiant sont limitées en temps et ne mènent qu'à des petits boulots (Mac Do Gardien de nuit ...).
21/ Le systèmes scolaires sont différents et il est difficile de réutiliser ses connaissances dans certains domaines professionnels.
22/ Les études supérieures dans les grandes écoles ou facs renommées sont chères et on doit justifier d'un minimum de ressources.
23/ La VAE ou validation des acquits ne marche pas si on n'a pas déjà d'expérience professionnelle et prend plus d'un an pour monter le dossier et exige souvent un complément d'études et d'examens pour obtenir le diplôme final.
24/ Les candidats pacsés doivent justifier d'une année de vie commune en France, attendent des mois suivant certaines préfectures pour avoir la carte de séjour vie privée et familiale qui leur donnera l'autorisation de travailler.
25/ Les personnes mariées restent vraiement les seules à pouvoir l'obtenir facilement.
26/ Seuls les étudiants de haut niveau avec un visa longue durée peuvent prétendre rester et ont désormais les faveurs des nouvelles cartes de séjour (Talents et compétences ) ainsi que les chercheurs ou scientifiques)
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Précédente

Retourner vers Français et francophones au Mexique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron