Page 4 sur 6

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 12:18
de Mayapan
nikko a écrit:" Bah, je cherche encore quelqu'un qui me dise qu'il a voté pour Sarkozy en 2007... Et pourtant il a fait 47 %.

Il a même fait 53,06%, conformément aux sondages qui annonçaient sa victoire.

Perso, je pense :
- que beaucoup d'enquêtes d'opinion au Mexique sont "farfelues".
- que l'état réel de l'opinion est différent de l'état virtuel.
- que c'est connu des instances priistes qui commencent à s'en inquiéter.
- qu'on est pas à l'abri d'un "évènement" pour frapper cette opinion avant l'élection.
- que le réseau électrique alimentant les ordinateurs de l'IFE sera peut être aussi instable qu' en 1994 ?

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 16:03
de coraline
Tiens c'est cocasse, pour inciter les Mexicains à voter, ils offriront des réductions dans les magasins et un café à l'Oxxo à tous ceux qui auront voté :P
http://www.milenio.com/cdb/doc/noticias ... fd32d33884

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 16:49
de Mayapan
C'est plus sympa que Josefina Vasquez Mota qui préconise aux épouses dont les maris ne veulent pas voter de les priver de cuchi cuchi !
:P

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 18:55
de elchel
Mayapan a écrit:C'est plus sympa que Josefina Vasquez Mota qui préconise aux épouses dont les maris ne veulent pas voter de les priver de cuchi cuchi !
:P

et ce pendant 1 mois !!! :sm2:

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 18:59
de coraline
Elle a bien raison haha :sm15:

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 21 Juin 2012, 22:20
de Bern
Josefina Vasquez Mota qui préconise aux épouses dont les maris ne veulent pas voter de les priver de cuchi cuchi !


Image

Mouais...

Ça c'est un truc que je n'ai jamais bien intégré.

Pour faire Cuchi Cuchi, il faut être 2, non ?
Sinon on dirait "faire cuchi".

Donc si la partie femelle refuse la chose à la partie mâle, elle s'en prive également, verdad ?

Il s'agit d'une mesure de rétorsion à double tranchant, la menaceuse se privant du même coup du plaisir engendré par un cuchu cuchi raisonnablement mené.

A moins que la femelle Mexicaine ne pratique le cuchi cuchi que par obligation conjugale, à l'exception de toute autre considération sentimentale voire physique.


Mais ça m'étonnerait un peu quand même.

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 00:09
de coraline
Et si c'est la femelle qui ne vote pas?

Milenio publie des sondages passionnants, 56% des Mexicaines tromperaient leur mari avec Pena Nieto si elles en avaient l'occasion. donc le cuchi cuchi, ce n'est pas avec leur mari qu'elles ont envie de le pratiquer (plus de la moitié des Mexicaines si toutefois le sondage est à prendre au sérieux) :P

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 04:05
de Bern
Sur la base de ces intéressantes considérations,

nous pouvons constater que :

1/ La femelle possède une sexualité active et pluripartenariale.

2/ La femelle est sensible aux affaires de la politique.

3/ Le mâle est uniquement concerné par le cuchi cuchi matrimonial, au détriment de l'engagement politique.

Et donc, par extension, il est aisé de déduire que :

4/ La base de l'électorat actif au Mexique est essentiellement féminin.

5/ Le mâle Mexicain n'est pas l'espèce dominante et subit l'autorité de la femelle au travers d'une sexualité répressive.

Conclusions :

6/ En s'appuyant sur les points développés ci-dessus, nous constatons que la Mexicaine a pour fonction sociétale de réguler la puissance masculine anarchique par la pensée réflexive.

7/ Le Mexique est donc une gynocratie.


CQFD


:mex:

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 05:47
de nikko
@Bern : brillante démonstration !

Voici un petit sondage auquel vous pouvez participer si vous le voulez bien.

Garanti sans truquage pro-Peña Nieto celui-ci ;-)

http://electionsmexique2012.wordpress.com/2012/06/21/sondage-selon-vous-qui-sera-elu-president-du-mexique-le-1er-juillet/

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 11:21
de Mayapan
Sachant que la question : " qui selon vous sera élu ... ? " est différente de la question : " qui souhaitez-vous voir élu ... ? "
Les résultats vont devoir être analysés finement !
;)

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 16:15
de coraline
@ Bern: très bon raisonnement :yes: :sm15: :sm15: :sm15:

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 16:20
de nikko
@Mayapan : C'est sans appel, pour l'instt AMLO gagne à 85,7 % (sur un échantillon représentatif de 7 personnes interrogées). Alors s'il perd, c'est vraiment qu'il y aura eu fraude ;-)

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 22 Juin 2012, 19:11
de nikko
Rien que de très connu, mais il est toujours bon de rappeler quelles sont les brinquebalantes casseroles d’Enrique Peña Nieto:

http://electionsmexique2012.wordpress.com/2012/06/22/les-brinquebalantes-casseroles-denrique-pena-nieto-23/

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 26 Juin 2012, 16:56
de Cacalotl
J'ai beau être de gauche, je ne crois pas qu'AMLO soit vraiment la solution pour ce pays... Il est dans l'illusion et pas dans le pragmatisme. Certains états sont priista depuis toujours et n'ont jamais basculé comme le Yucatan, le Campeche ou le QRoo. Le Nuevo Leon est bicéphale: le gouvernement est priista mais Monterrey et San Pedro, coeur financier du pays sont panistas depuis plusieurs mandants.

Une des mes anciennes étudiantes en vacances à Mérida m'a rapporté une scène pas si étonnante: des partisans du PRI "offraient" des frigos, des canapés sur la grand-place d'Izamal la semaine dernière. Le nouveau PRI est aussi corrompu que l'ancien.

A Monterrey, beaucoup de personnes, malgré leur dépit suite au mandat corrompu du panista Larrazabal (affaires des fromages et du Casino Royale), semblent continuer leur confiance au PAN. DAns les grosses villes de banlieue comme Guadalupe, Escobedo, Cadereyta (fief des zetas) ou Apodaca, les votes iront probablement au PRI.

Nikko: tous les candidats ont de grosses casseroles, même AMLO est ses différentes propriétés bien situées au DF.

Aucun candidat n'envisage de sortir de la statégie militarisée pour sortir de la violence qui y règne.

Re: Chronique de l'élection présidentielle de juillet 2012

MessagePosté: 26 Juin 2012, 17:08
de nikko
D'accord avec toi sur le fait qu'AMLO n'est pas à la hauteur. En cas de victoire il aurait fortement et rapidement déçu. La gauche doit absolument trouver un autre leader et améliorer globalement la qualité de ses représentants, pas si différents de ceux des autres partis (d'ailleurs ils viennent pour nombre d'entre eux... du PRI !)

Après je ne pense tout de même pas qu'AMLO ait autant de "casseroles" qu'EPN. Il est assez necio et un peu borderline en ce qui concerne la culture démocratique, mais honnête il me semble. Et puis le cabinet qu'il propose est quand même classe...

Bon, en tout cas c'est plié. Peña va gagné avec une marge assez conséquente visiblement.