Page 1 sur 1

Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 27 Mar 2013, 21:13
de coraline
Bonjour à tous !

J'aimerais savoir s'il y a des ingénieurs mexicains vivant en France parmi les lecteurs du forum et qui pourraient partager un peu de leur expérience :)

Mon mari mexicain et moi nous installons sur Paris (20ème) très bientôt mais lui est très inquiet de savoir ce qu'il va bien pouvoir faire une fois sur place ! Il est ingénieur mécanique/électrique mais il a peur que son diplôme ne soit jamais reconnu et de ne jamais trouver de travail. Il envisage de compléter ses études avec une spécialisation en France mais ce qui l'intéresse, ce sont les masters spécialisés (bac +6) qui sont malheureusement trop chers pour nous ! Il a déjà une bonne expérience et a travaillé notamment deux ans aux Etats-Unis en tant que "project engineer".

Est-ce que certains d'entre vous ont trouvé du travail simplement avec leur diplôme mexicain ? Avez-vous dû faire une demande d'équivalence (mais comment ça marche??) ? Avez-vous dû reprendre les études et si oui de quoi (master ? master spécialisé? doctorat???) ? Avez-vous réussi à trouver un poste d'ingénieur ? (mon mari a peur de finir à devoir travailler au mac do car si c'est le cas, il préfèrerait rester au Mexique :D )

:merci:

Coraline

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 28 Mar 2013, 10:31
de Mayapan

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 06 Avr 2013, 20:24
de Mexa
Bonjour Caroline

Je crois vous allez en trouver plein des histoires… voici la mienne, dans mon couple Je suis la mexicaine est J´ai un master en ingénierie de systèmes de qualité et productivité, aussi avec la expérience 5 ans chez une multinational et moi aussi J´avais en charge les équipes de projets entre autres activités. Quand Je suis arrivée en France je ne savais pas parler français donc d´abord je me suis mis á apprendre la langue. Dans 6 mois j´avais arrivé à comprendre 90% des conversations et Je me suis débrouillé pas mal á l´oral … or J´ai commencé la recherche d´emploi, tout le monde (Pole emploi et autres institutions) me disait qu´il fallait faire l´équivalence de diplôme, selon moi ça prend de temps, en plus n´est pas la même équivalence des titres que chez nous. La deuxième option était de retourner au master, oui ça coûte cher mais il y a des options en alternance. Dans mon cas, j´ai été plutôt courageuse et commence la recherche sans rien d´autre que mon CV. Selon moi, tout le monde disait qu´était impossible mais J´aime bien tester les impossibles .... Bref, J´ai trouvé un emploi :)… il m´a pris 2 semaines, J´ai eu les 4 premiers entreprises dans le domaine á me contacter car mon CV était très bien. Je ne sais pas dire si J´ai eu la chance ou pas, en tout cas Je pense que pour essayer rien de mal va s´en passer… si ça ne marche pas, alors plan B
Bon courage !!!

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 06 Avr 2013, 20:56
de coraline
Bonjour Mexa,

Merci pour ta réponse, c'est très encourageant ! Je pense aussi que Pôle emploi et autres exagèrent avec les équivalences. En ce moment, le plus important c'est d'avoir de l'expérience aussi bien pour les Français que pour les étrangers je crois ! Les ingénieurs français ne veulent pas non plus travailler à moins de 3000 euros net ou plus par mois, c'est aussi la raison pour laquelle ils ont du mal à trouver un emploi avec la crise ! Je crois qu'il ne faut pas être trop exigent avec le salaire. Je pense que mon mari fera comme toi. Il va commencer par se perfectionner en français puis il essaiera de trouver du boulot. Si ça ne marche pas après un certain temps, il verra pour les équivalences et masters.

Je vois que tu vis à Pornic ! Tu bosses donc en Loire-atlantique ? Nous nous allons d'abord nous installer sur Paris, il y a beaucoup de boulot mais aussi beaucoup de concurrence. On a la possibilité aussi de vivre à Saint-brévin (pas loin de Pornic) et on me dit qu'il y a pas mal de boulot aux alentours, surtout avec les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire donc si ça ne marche pas sur Paris, on verra peut-être là-bas.

Saludos!

Coraline

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 11 Mar 2014, 18:29
de adrilu_rdz
Salut Coraline et Mexa,

Moi aussi je suis ingénieur mexicaine (mécatronique mais disons plutôt mécanique) et comme tout le monde j'ai écouté de faire valider mon diplôme ou faire plus d'études. J'ai raté les dates d'inscription pour un Bac+6 (il y a des publics aussi, il faut se renseigner) et donc je commencé la recherche du boulot, sans expérience professionnel mais avec un séjour d'études en École d'Ingénieur c’était pas impossible mais pas facile. Moi j'ai pris plus du temps pour trouver du boulot, voir des mois car pas d’expérience professionnel et en plus j'avais des problèmes avec mes papiers (faute de l'administration française) donc difficile pour les entreprises de s'engager. A la fin j'ai trouvé du boulot, je ne suis pas resté car le chef il n'embauche pas des filles (et oui, aussi en France y a des machos!), tant mieux car 2 semaines après j'ai trouvé une travail mieux rémunéré et plus intéressante.
En Ile de France y a bcp du boulot pour les ingés mécanique, mais la plupart en prestation (comme moi). J’espère que à la date d'aujourd'hui ton mari a trouvé du boulot.

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 27 Nov 2014, 00:56
de Vincentfra
Salut Coraline
J'espère que depuis le temps ton mari parle parfaitement français et a trouvé un boulot. Je suis ingénieur, français, mais dans ma boite il y a plusieurs étrangers (italiens, espagnols, ...) avec des diplômes de leurs pays respectifs, et cela n'a visiblement pas posé de soucis pour leur embauche. J'ai aussi un ami mexicain qui a eu son diplôme d'ingénieur en France, et qui a trouvé du boulot en France, à Saint Nazaire justement. Donc je pense que c'est plus une question d'emploi que d'origine du diplôme, dans les secteurs qui embauchent, les diplômés étrangers trouvent aussi des places. Après dans les secteurs qui embauchent peu, c'est peut-être plus compliqué.

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 15 Jan 2015, 14:27
de veritofr
Bonjour,

Je suis mexicaine avec un diplôme mexicain, et jamais je n'ai eu un souci pour me faire embaucher.
Ce qui est important c'est de parler la langue et l'écrire comme un français voir mieux!

PS: franchement restez au Mexique

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 16 Jan 2015, 00:06
de Filepes
Nonon: Faux (2 fois).

- Le maniement de la langue ne fait pas l'intelligence.
Mon dernier médecin (une doctoresse d'ailleurs)est beaucoup plus intelligent(e) que les précédents. Et pourtant quelques (si jolies :) erreurs de langage parsèment, et je dirais même, fleurissent son bel accent exotique......

- Ensuite, en bon français, on écrit "voire" (qui veut dire littéralement : et même) et certainement pas "voir".
Par extension, on se permet aujourd'hui d'écrire "voir même". Mais par extension seulement (pour les néophytes)

Les ingénieurs actuels ne manipulent pas un vocabulaire (mais surtout pas l'orthographe !) parfait.
Ce n'est d'ailleurs pas ce qu'on leur demande.

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 17 Jan 2015, 19:48
de veritofr
Et non, tu te trompes sur toute la ligne ;)

Bien sûr que les français font des fautes, d'ailleurs avec les réseaux sociaux on ne voit que ça presque sur tous les posts c'est horrible... Je me demande même comment un français peut écrire aussi mal... Enfin passons...


Nous, étant "étrangers" ne pouvons et n'avons pas le droit de faire de fautes d'orthographe c'est comme ça.

Re: Ingénieurs mexicains en France

MessagePosté: 17 Jan 2015, 23:53
de tinou.35
Filepes a écrit:Nonon: Faux (2 fois).

- Le maniement de la langue ne fait pas l'intelligence.
Mon dernier médecin (une doctoresse d'ailleurs)est beaucoup plus intelligent(e) que les précédents. Et pourtant quelques (si jolies :) erreurs de langage parsèment, et je dirais même, fleurissent son bel accent exotique......

- Ensuite, en bon français, on écrit "voire" (qui veut dire littéralement : et même) et certainement pas "voir".
Par extension, on se permet aujourd'hui d'écrire "voir même". Mais par extension seulement (pour les néophytes)

Les ingénieurs actuels ne manipulent pas un vocabulaire (mais surtout pas l'orthographe !) parfait.
Ce n'est d'ailleurs pas ce qu'on leur demande.


Il faudrait tout d'abord définir ce qu'est l'intelligence...et ne pas la confondre avec l'instruction.