Page 1 sur 1

Quelques pistes de discussion...

MessagePosté: 13 Juil 2010, 22:41
de Citlalhuicatl
Ces jours-ci, entre un carton de livres et une valise hyper lourde,je suis en train de lire le livre de Guy Stresser-Péan: "Le Soleil-Dieu et le Christ:la christianisation des Indiens au Mexique".

Habituée depuis longtemps à travailler presque exclusivement sur les Aztèques, il m'arrive de devoir forcément comparer,étudier,ceux qui sont les actuelles sociétés traditionnelles indigènes du Mexique central.
Et ce livre est un vrai trésor!

L'auteur a travaillé dans la Sierra de Puebla, dans une région où habitent - en partageant souvent rituels et traditions - des groupes de Nahuas,Otomis et Totonaques.
On analyse ce qui est la religion traditionnelle de ces gens,en faisant des références au passé préhispanique,bien sur,mais aussi à l'énorme influence du Christianisme.
Vous serez étonnés de lire des choses...Par exemple: les montagnes sont restées au centre de la foi traditionnelle indigène. Chaque communauté a son "Cerro Tlaloc", et il ne s'agit pas, bien sur, du "Cerro Tlaloc" vénéré par les Aztèques, qui se trouve près de la Vallée de Mexico,mais ça peut etre une simple colline,une petite montagne aux alentours du village.
Le nom Tlaloc, que vous tous savez bien à qui fait référence, n'est devenu qu'un nom de lieu.
Le Cerro Tlaloc est une montagne aux connotations sacrées, où il y a de l'eau (une grotte,une cascade). Les gens ne savent pas expliquer qui est Tlaloc,c'est un lieu,un lieu de végétation,pluie,fertilité,eau...
Les villages qui ne possèdent pas une "montagne à eux" cherchent un substitut. C'est le cas du village de Tepetzintla,qui fait des offrandes non pas à une montagne,mais à 2 petites pyramides d'époque préhispaniques qui se trouvent hors du village, un élément de plus qui confirme l'identification totale entre montagne et pyramide.

Egalement étonnant pourra vous sembler le fait que les deux objets rituels plus vénérés par ces communautés sont 2 tambours, le tambour vertical,huehuetl,et le tambour horizontal,teponaztli.
Et bien,certains de ces tambours sont fort anciens,et certains représentent des animaux bien connus dans l'univers religieux des anciens Mexicains, comme par exemple le singe. Symbole du dieu des fleurs et de la musique Xochipilli, cet animal était souvent gravé sur les tambours en tant que double animal de la divinité.
A présent, aucune personne dans les villages saurait faire une relation entre ces deux éléments. Au contraire, souvent on pense qu'il ne s'agit pas d'un singe,mais d'un chien,les singes ayant disparus depuis longtemps de ces régions...

J'espère vous avoir donné envie de lire cette oeuvre extraordinaire qui m'émerveille chaque jour pour le détail pointu et pour la richesse débordante des recherches menées par ce spécialiste extraordinaire.

Et si vous avez des pistes de discussion ou des curiosités,n'hesitez pas!
(Meme si du 15 au 19 je risque de ne pas etre là! :transpi: )

MessagePosté: 16 Juil 2010, 06:33
de Cacalotl
Une pensée pour cet anthropologue, disparu quelques jours après Claude Lévy-Strauss. J'ai la grande chance de pouvoir l'écouter lors d'un séminaire spécial, organisé par Michel Graulich à l'EPHE.
Son travail avait été reconnu au plus haut niveau au Mexique. Dommage qu'on ne puisse pas en dire autant des autorités scientifiques en France.

Mais as-tu lu le livre de Lafaye sur le culte à la Virgen de Guadalupe ?