Page 1 sur 8

[Acheter ] Immobilier, règles pour acheter au Mexique

MessagePosté: 18 Avr 2004, 15:32
de JP
Salut

je vois que vous avez l'air de bien connaître le mexique
Mon but est le même , m'installer pour moitié de l'année en achetant quelque chose, mais moi c'est maintenant.
vous m'avez donné quelques choix d'endroit et je découvre quelques conseils sur les arnaques. Mais c'est toujours rapide et pas très précis.

Combien le m2 de terrain près de la mer dans un endroit calme.
Combien une maison déjà construite environ pars raport à la france
Combien la construction à diriger soit-même sur un terrrain ????

MERCI
jp

MessagePosté: 18 Avr 2004, 22:05
de AlexMex
Ben je peux te donner un ordre d'idée du coté de Puebla (Tlaxcala précisément) mais c'est plutot en montagne qu'au bord de la mer. Donc j'imagine qu'au bord de la mer c'est plus cher.

Dans le centre ville les prix au m2 sont très élevés de 80 à 160€ le m2
A la périphérie on est plus qu'entre 20 et 40€ le m2, en sortant (nécessité d'un véhicule et donc moi accessible aux mexicains) on tombe a des prix très bas : 2400m2 pour 20000€ voir moins.

Le prix d'une maison dépend de la qualité que tu cherches. Tu pourras trouver une maison de 100m2 habitable à partir de 20000€ jusqu'à 60000€ (voir plus) selon la finition (carrelage au sol, dans la salle de bain, papier peint ou non...)

Enfin pour ta dernière question je ne peux pas encore te répondre, je dois faire le plan de ma maison pour le faire chiffrer dans les prochains jours :)

Ce qui me chagrine le plus c'est qu'il est très difficile de trouver des grands terrains au Mexique en ville ou à proximité. Les mexicains vendent les terrains à cout de 100m2 ou de 200m2. Ce qui m'étonne le plus c'est que tu peux trouver des maisons de 350m2 habitables (sur 2 niveau) avec 100m2 de terrain "libre". Des maisons d'une finition digne de maisons françaises mais sur des timbres postes :(

Construire au bord de mer

MessagePosté: 19 Avr 2004, 01:56
de Phil Gib
Salut JP,

Je ne connais malheureusement que la riviera maya, je ne te donnerais un ordre d'idee que sur cette zone là.

Quelques principes de base :

- C'est BEAUCOUP moins cher d'acheter un terrain et de construire que d'acheter tout déjà fait.
- Acheter un terrain. c'est souvent du sport ! (verification de tous les papiers necessaires qui sont souvent manquants, trouver un notaire de confiance, un avocat de confiance, un vendeur de confiance, un banquier de confiance...)
- Prix du terrain en bord de mer : trés facile ! Dans des zones où tu serais un pionnier : environ 100 dollars le m2. Dans les zones encore calme où tu es loin d'etre le premier : entre 150 et 200 dollars le m2
- Dans les zones hyper developpees style Playa del Carmen, etc : plutot 500 dollars le m2.

- Construction a superviser soi-même : c'est incroyable ce que 2 ouvriers + 2 brouettes peuvent arriver a faire. Mais la maniere de faire est totalement differente d'en Europe. Pas de materiel electrique, ciment souvent melangee a de l'eau "presque" douce, bref il faut être costaud du côte du coeur. Par contre les ouvriers savent TOUT faire et m'impressionnent toujours. Arches, voutes ne leur posent aucun probleme. Payes a la semaine. Attention, bien les traiter, sinon, ils ne reviennent plus (il y a suffisamment de gens qui sont aimables et qui payent tres bien dans al region pour ne pas s'embeter avec un radin-raleur).

- Tu risques de devoir faire bcp de kils pour trouver du materiel correct (bois seche depuis 5 ans, double-vitrage, etc...) , car peu de choix dans certaines regions meme modernes.

- Penser en termes locaux : travailler sur l'aeration naturelle car toujours bcp de vent dans la region, semelles de murs peu profondes et tres larges pour pallier la presence d'eau a tres petite profondeur (2/3 metres, risque de mega-ouragans donc toits en ciment, pas de pression dans le reseau d'eau locales, souvent pas de tout-à-l'égout, etc... ETRE PATIENT. Ta maison ne se construira pas aussi vite qu'en France.

- Voici un site qui peut t'interesser :
http://www.xcalak.info/plan/uk/technology-uk.shtml

Amicalement
:)

vivre et s'installer au Mexique

MessagePosté: 30 Aoû 2004, 18:43
de kipya
Bonjour à tous,
je suis allé au Mexique 2 mois en 2001 avec mon amie lors d'un periple en Amerique Latine et depuis notre retour on ne pense qu'à une seule chose : y retourner !! Mais pas en voyageur.
Nous aimerionsd'ici 2 ans nous installer au Mexique près de la mer et de la foret (sud du pays) pour y faire de l'accueil touristique, entre autres. Dans un lieu tranquille et préservé :wink: . Est ce que qqn connait des bons plans et pourrait m'aiguiller sur les prix des terrains ou des affaires a reprendre ? quelles démarches à accomplir aupres de l'administration mex ?

Merci pour les infos !

PY

maison au Mexique

MessagePosté: 10 Avr 2006, 18:02
de lite
comment trouver à acheter une petite maison pas chère au Mexique (régions centre)? Quel prix minimum compter ? quelles démarches ? quels frais et impôts au Mexique et en France ? :roll:

maison au Mexique

MessagePosté: 11 Avr 2006, 05:56
de vincentmty
Déjà, en tant qu'étranger, il faut demander un permis (4000 pesos environ) à Gobernacion (sauf si tu es marié avec une mexicaine)

Pour le reste ça se passe comme en France : notaire, chèques, etc…
Les notaires sont moins chers qu'en France (ex : pour une maison de 500 000 pesos, le notaire te coûte dans les 11 000 pesos et encore moins - 6000 - si tu lui dit d'indiquer le prix cadastral de la maison)

Si tu achètes une maison hypothéquée, il faut voir les papiers de la maison (au Registro Federal de la Propiedad de ta ville) et vérifier s'il n'existe pas d'autres dettes.)

Tu peux payer l'hypothèque directement à la banque puis payer le reste au propriétaire (mais surtout vérifie bien tous les paiers, tu dois avoir tout l'historique)

Souvent les banques vendent des maisons ou des apparts qu'ils ont repris parce que les gens ne pouvaient plus les payer.

A Monterrey une maison correcte coûte dans les 500 000 pesos, dans le sud ça doit être moins cher.

Vérifie que ta maison ne sois pas en zone inondable, qu'elle soit plutôt en hauteur, dans un quartier sympa en développement (pour la revente).

Vérifie l'état du toit (imperméabilisation pour les toits plats)

On m'a parlé de maisons sur la plage à Mérida qui coûtent 200 000 pesos ! ( pas génial en cas d'ouragan)

il faut se rendre au département d'hypothèques des banques et demande à voir leur catalogue. Mais tu ne trouveras que quelques maisons ou apparts, les employés des banques les rachètent souvent.
Sinon pour l'équivalent de 200-250 000 pesos tu peux avoir une maison Infonavit neuve (mais au bout de 2 ans les ruines sont à toi…)
http://www.infonavit.com.mx/
http://www.sagama.com.mx/Casas/DefaultE.htm
http://avisos.elnorte.com/default.asp?ya=1

prévisions

MessagePosté: 12 Avr 2006, 20:14
de lite
quelles sont les prévisions dans l'immobilier au Mexique: augmentation ou baisse des prix dans les années qui viennent ? Est-ce qu'acheter une maison est un bon investissement ?

réponse

MessagePosté: 13 Avr 2006, 04:24
de vincentmty
Oui, les maisons prennent de la valeur. Bien sûr tout dépend de la zone dans laquelle tu vis. Choisis un quartier récent plutôt sympa, avec commerces à proximité, un quartier où habitent des gens qui ont de l'argent (sauf narcos bien entendu), un quartier qui va se développer (il faut avoir du nez)
A titre d'exemple ma maison m'a coûté 500 000 pesos (300 000 francs français en 1998), maintenant elle vaut plus de 1 500 000 pesos (8 ans plus tard). A la même époque, on me proposait une grande maison à 200 000 pesos dans un quartier populaire mais il y avait encore du carrelage à mettre, les douches à carreler (les bacs à douche n'existent pas encore à Monterrey), une cuisine, la clim à installer, etc… J'ai préféré mettre plus cher, dans un meilleur quartier et j'ai bien fait.
Je te conseille d'acheter une maison construite par une "constructora". Surtout pas de maisons d'intérêt social" (Infonavit). Les maisons des "constructoras" ont des fondations résistantes, celles d'Infonavit sont construites sur de la terre tassée au rouleau, elles sont construites avec des petits parpaings, le béton utilisé ne contient pas assez de ciment, etc…
Comme il n'y a pas de normes de construction comme en France, c'est un peu la zone… C'est parfois très grave. A Monterrey les habitants de toute une colonia avaient des maisons neuves avec le toit qui se cassait la gueule, des fissures de 5 cm de large, …
Il vaut mieux toujours payer plus cher, à la longue tu feras des économies.
Tu peux aussi acheter une bonne maison qui ait 2-3 ans,comme ça tu peux voir si elle a bien ou mal vieilli.

MessagePosté: 13 Avr 2006, 10:47
de lite
en 1995 on avait failli acheter une maison à 70 000 francs dans le Morelos ! Elle a dû prendre de la valeur depuis

je ne connais pas Monterrey. C'est sympa comme ville ? C'était un choix pour toi ou une obligation de t'installer dans cette ville ?

prix des matériaux

MessagePosté: 13 Avr 2006, 16:04
de vincentmty
exemples
- Sac de ciment de 50 kg : > à 100 pesos
- mètre cube de sable : > à 200 pesos (tout dépend le calibre du grain, attention, ce n'est pas du sable comme en France, c'est de la roche concassée, grise)
- plâtre : > 40 pesos les 40 kg
- estucco (enduit imperméable, génial pour l'extérieur et d'emploi facile) : 85 pesos (marque Maximo, 40 kg)
- carrelage : à partir de 60 pesos le mètre carré (1ère qualité)
- ciment CREST (ciment à carrelage) : > 75 pesos le sac de 20 kg
- portes intérieures : compter entre 150 et 250 pesos
- fenêtre 150x120 coulissante : 400 pesos
- fenêtres double-vitrage (150x120) coulissante : 3500 pesos
- lavabo à colonne : 2000 pesos
- évier inox : de 600 à 1200 pesos (selon modèle et taille)
- échelle 7 m de haut : 1300 pesos


Magasins de Bricolage : Home Depot, Todo Facil ou Ferreteria du quartier (bien fournies).

Règles pr acheter un bien immobilier Fideicomiso

MessagePosté: 18 Avr 2006, 23:53
de Erico
Jane a écrit: ZONES RESTREINTES FRONTIERES ET COTES POUR LES ETRANGERS - FIDEICOMISO- PRECAUTIONS ESSENTIELLES ET MISES EN GARDE


Pour l'achat d'une propriété dans la zone restreinte, renseignez-vous sur les montages de FIDEICOMISO, la législation mexicaine étant différente des notres, il faut prendre un notaire pour toujours vérifier la réalité de l'origine de la propriété foncière et autres servitudes, permis etc...

Vente Immobilier Mexique
Les étrangers peuvent-ils acheter au Mexique?
Oui, tout étranger a le droit d’acquérir une propriété dans le pays. Toutefois, la loi mexicaine stipule que les étrangers ne peuvent acheter une propriété en «zone restrictive».
Depuis que les étrangers n'ont plus la possibilité d’apparaître dans les contrats d'acquisition, ils doivent avoir une certification bancaire de leur solvabilité.
Les lignes suivantes présentent brièvement les lois entourant les cas particuliers, tels que les «fidéicommis». Mais les acheteurs doivent toujours faire appel à un avocat mexicain lors de leur transaction.

Quel sont les acteurs impliques lors d’une transaction immobilière au Mexique ?
Normalement, 3 ou 4 acteurs sont présents dans les «zones restrictives» :
- une agence immobilière
- l'avocat de l’acquéreur
- une banque
- un notaire public

Les 4 sont indispensables au bon fonctionnement d’une transaction. Les transactions hors «zone restrictive» ne nécessitent pas de banque, étant donne qu'une « real estate trust » n'est pas demandée. En dehors de cette différence tout se déroule de la même façon.

Les professionnels de l'immobilier doivent être la durant la transaction. Il reste encore au Mexique à régler correctement les transactions immobilières. Aucune formalité administrative n est nécessaire pour être agent immobilier ou courtier. L'acquéreur doit donc être vigilant car il ne trouvera pas de garde-fou susceptible de le protéger. N'importe qui peut s'y improviser agent immobilier ou broker immobilier.Il y a de bonnes raisons pour lesquelles l'’industrie de l’immobilier est très règle en France. Au Mexique certains agents aiment les acheteurs qui en connaissent le moins possibles sur l’immobilier (évidemment une personne n'ayant aucun savoir juridique sur la question ne posera pas de question).
Pour connaître la réputation d'une agence vous pourrez toujours demander au consulat de France à Mexico.

Un avocat mexicain doit être implique pour rédiger le contrat et revoir les conditions et termes de la vente. De plus, l’avocat peut vous indiquer les pièges dans lesquels ne pas tomber, ou tout simplement les erreurs à éviter. Il est vivement conseille d'avoir son propre avocat, et de ne pas se contenter de celui du vendeur ou de l’agence. Légalement, un avocat doit fournir des conseils sur les lois du pays. Un avocat doit pouvoir vous fournir un «cedula profesional». Ce document atteste du droit d’exercer de l'avocat et contient sa photo ainsi que sa signature. Pour être sur qu'un avocat est correctement établi, vérifiez ce document, ou soyez sur que son numéro de licence de l’avocat dans les contrats qui vous lient a lui.

Votre avocat peut également vous être utile pour le financement de votre projet. Il est régulièrement en contact avec les banques. Ils sont donc au courant des coût et charges qu'implique un prêt dans le pays, vous serez donc informée des meilleurs taux accessibles sur le marche. Il peut également vous accompagne dans vos déclarations a l’administration. Un bon conseil peut vous permettre d’économiser quelques milliers de dollars, notamment quand vous revendez votre bien.

Avant de chercher un avocat, sachez que n'importe lequel d'entre eux est habilite a s'occuper des transactions immobilières. Ils peuvent d'ailleurs s’occuper n' importe où sur le territoire. Toute transaction impliquant un « trust » est régule par le gouvernement fédéral, excepte pour les propriétés de Cancun et Los cabos.


Les zones restrictives ou fideicomisos

La loi stipule que l'Etat du Mexique est le propriétaire des terrains, des eaux, des minéraux, le du sel, des minerais, du gaz naturel et du pétrole. Malgré tout ces propriétés peuvent être vendus à des individus.

La constitution mexicaine interdit la propriété directe de certaine partie du territoire aux étrangers, c’est zone sont appelée « zones restrictives ». Elles sont situées dans un périmètre de 100km autour des frontières du Mexique, et a 50km des cotes mexicaines.
Pour permettre aux étrangers d’investir, l’état a mis en place les « fideicomiso ». Il s’agit d’un droit d’acquisition mais ou seule une banque mexicaine peut être garant.
Le fideicomiso est donc un contrat crée au bénéfice de l'acheteur étranger, signe entre une banque mexicaine et le propriétaire précédent. L’acheteur étranger a de le droit d’usage, de jouissance de la propriété et de vendre la propriété au prix du marche.


Enfin il ne faut pas se fier aux apparences, un business tenu par un espagnol ou un italien, ne signifie pas qu'il détient la propriété des murs, l'établissement peut être confié à un gérant, une propriété louée à l'année, l'affaire au nom de l'épouse mexicaine.
Il me semble qu'il existe des accords spécifiques (nouvelles lois) plus favorables et simplifiés pour l'achat par des ressortissants américains et canadiens, mais rien de tel avec la France.

On peut toujours songer à un crédit américain, mais il faut savoir que si vous n'êtes pas résident US, avec un credit history (sorte d'historique de bonne conduite sans incident bancaire et justification de revenus importants et réguliers) il ne sera même pas possible d'ouvrir un compte aux USA ou même simplement d'avoir une carte bancaire de crédit.
Il est également important se renseigner sur les régimes fiscaux et sociaux, visas, comptables de confiance,diplômes et autorisations liés aux affaires de bars restaurants hotels, ainsi que les métiers réservés aux Mexicains et d'avoir les reins solides en cas de cyclones.

AUTRES SOURCES
Transactions immobilières

Les Canadiens peuvent acquérir une propriété au Mexique. Toutefois, trois restrictions s’appliquent :

- Les lois mexicaines limitent la taille des propriétés selon le type de terrain. Les Canadiens ne peuvent pas posséder de droits d’utilisation de l’eau ou de droits miniers, ni de terrain destiné à un usage agricole ou forestier (comme les ejidos);

- Ils doivent demander un permis au ministère des Affaires étrangères du Mexique (Secretaría de Relaciones Exteriores) avant d’acquérir une propriété;

- Ils ne sont pas autorisés à posséder une propriété dans une zone de 100 kilomètres le long des frontières et le long des côtes. Il est possible d’acquérir indirectement un terrain au moyen d’une fiducie bancaire (fideicomiso).

Vous devriez consulter un avocat, car les transactions immobilières et les lois et pratiques qui s’y rattachent peuvent être complexes et très différentes de celles qui ont cours au Canada. Les Canadiens devraient étudier de très près tout projet d’achat, car il peut y avoir des irrégularités. Les irrégularités les plus fréquentes sont les contestations de titres de propriété, qui peuvent donner lieu à des litiges et à une expulsion. Les agents immobiliers mexicains ne sont ni accrédités ni réglementés.

Ententes de multipropriété (c'est une réalité dans le Quintana !)

Le nombre de problèmes signalés (y compris les annulations de contrats) concernant les multipropriétés (time-share) a augmenté. Attendez-vous à être abordés par des représentants en multipropriétés insistants dans la rue, à l’aéroport ou sur le chemin vers l’hôtel. Soyez prudents, car ces vendeurs offrent souvent des visites guidées, des repas ou des boissons alcoolisées gratuits ou encore des cadeaux, et leurs techniques de vente peuvent être agressives. Une technique courante est de dire aux clients potentiels que la promotion n’est valide que pour une seule journée.

Avant d'acheter une multipropriété, recueillez le plus d’information possible, étudiez attentivement les propriétés et obtenez un avis juridique. Si vous décidez d’acheter, lisez attentivement le contrat pour vérifier que les promesses ont été mises par écrit. Celles qui ne figurent pas au contrat risquent de ne pas être respectées. Ne présentez votre carte de crédit que lorsque vous êtes certain de vouloir acheter.

Certaines entreprises de multipropriété demandent parfois que leurs clients signent une renonciation les empêchant d'annuler le contrat. Ces pratiques sont illégales. La loi mexicaine stipule que le consommateur a le droit d'annuler le contrat de multipropriété sans pénalité dans les cinq jours ouvrables qui suivent le lendemain de la date de l'achat.
L'annulation doit être faite par écrit et présentée directement à la société de multipropriété. Gardez des copies de toute correspondance. Si vous éprouvez des difficultés dans vos rapports avec la société de multipropriété, communiquez immédiatement avec l'organisme de la protection des consommateurs du Mexique, la Procuraduría Federal del Consumidor (PROFECO). On peut trouver des renseignements supplémentaires sur la PROFECO, y compris ses points de service partout au Mexique, sur son site Web (en espagnol et en anglais seulement).

Location


Au Mexique, les contrats de location entre deux particuliers sont considérés comme une question privée et ne sont donc pas réglementés par le gouvernement. Si vous avez des problèmes concernant un contrat de location et que vous désirez entreprendre des démarches juridiques, vous devrez consulter un avocat mexicain.



Bonjour a tous, :D

Je m'appelle Erico et nouveau sur ce forum.

Je pense acheter bientot au Mexique et je me dis que j'aurai besoin d'un compte bancaire.

Ce compte servira, dans un premier temps au moins, pour virer l'argent necessaire a l'achat.

Au debut je n'aurai qu'un visa de touriste.
Pourrait-on me renseigner s'il vous plait ? (sur l'ouverture du compte en tant que simple touriste).

Pardonnez-moi si l'on a deja repondu a cette question simple ... :roll:, mais peut-etre ainsi la reponse sera plus simple... :oops:

Merci d'avance :yes:

MessagePosté: 19 Avr 2006, 02:40
de elchel
salut,
tu ne peux pas ouvrir un compte au mexique avec seulement un visa touristique

pour ouvrir un compte, il te faut : passeport, FM3 et facture (tel ou electricite) ....

pour acheter renseignes toi bien car un etranger ne peux pas etre proprietaire a moins de 60 km des cotes ....

Regles pour acheter au Mexique

MessagePosté: 19 Avr 2006, 13:19
de Erico
Elchel,

Merci de ta reponse.

Je ne l'ai pas mentionne dans mon courrier, mais je reve de ce demenagement depuis 1978.
Je suis au courant, notamment pour les 60km, le fideicomisio ou quelques autres aspects.
D'ailleurs, ou cela dit, la cote ne m'interesse pas trop pour y vivre... :-)

J'aurais donc besoin d'un FM3, mais comme je suis en periode "intermediaire", si je peux dire, je ne peux sans doute pas l'obtenir des a present.

Alors, malheureusement, j'en reviens presque au debut... :(
Comment acheter un appartement sans statut de resident (dans un premier temps) ?

Merci d'avance.

MessagePosté: 20 Avr 2006, 07:27
de vincentmty
Salut Erico
Si tu veux acheter, il faut
- avoir un FM3
- demander une autorisation (qui coûte 4000 pesos)

Sinon, il faut être marié à une mexicaine et mettre la maison au nom de la mexicaine, mais de toutes façons, il faut le FM3. Si la maison est au nom du mari et de la femme, on ne paie pas les 4000 pesos

Re: Touriste futur resident...

MessagePosté: 20 Avr 2006, 09:43
de Jane
Erico a écrit:Ce compte servira, dans un premier temps au moins, pour virer l'argent necessaire a l'achat.



Erico

Tu passeras par un notaire pour l'achat, lui seul recevra l'argent comme pour les ventes en France.
Comme quand on est malade on va chez le médecin, de même pour acheter une propriété au Mexique, il est plus qu'indispensable d'avoir un bon notaire public, si on ne veut pas se retrouver dans une me.. noire.

http://www.metroscubicos.com/