Page 1 sur 1

Travailler à l'Inah

MessagePosté: 04 Mai 2009, 08:42
de Cacalotl
Etant dans le même secteur d'activité, l'archéologie, je peux témoigner que bosser à l'INAH est loin d'être chose facile. Il faut vraiment avoir d'excellents pistons. Personnellement je connais seulement deux françaises qui bossent à l'INAH. Après tu peux tenter ta chance pour enseigner dans les facs mais il te faudra au minimum un doctorat pour avoir un poste à temps complet. Sinon on te donnera quelques heures de cours faiblement rénumérées. Qui plus est les universités publiques paient moins. Certaines comme l'UNAM à Mexico sont déjà bien bloquées et même pour un archéologue du cru, c'est difficile d'y creuser son trou...
Ne perds pas courage! Si tu veux vraiment être archéologue, accroche-toi à ton rêve ! ;)[/i][/color]


Edit Jane
Extrait d'une réponse intéressante donnée par Bert à l'origine.

MessagePosté: 04 Mai 2009, 16:35
de Yvan
Et comme volontaire bénévole, on trouve à s'engager à l'INAH?

MessagePosté: 04 Mai 2009, 17:50
de Cacalotl
Bonne question... La réponse en contactant directement l'INAH, j'imagine.

MessagePosté: 04 Mai 2009, 18:51
de Jonjon
L'INAH est le genre d'entreprise a ne pas engager d'etranger. Pas impossible, mais difficile c'est certain.

MessagePosté: 04 Mai 2009, 18:56
de Cacalotl
Pourtant j'en connais au moins une bonne dizaine dont à trois à Teotihuacan, et deux à Chichen Itza. :mrgreen: Mais c'est vrai que ça reste très limité. En plus, ce n'est pas forcément bien payé...

MessagePosté: 04 Mai 2009, 19:02
de Jonjon
Les temps ont peut-etre change...

MessagePosté: 04 Mai 2009, 19:13
de Cacalotl
Si tu as des entrées à l'INAH, Jonjon, ça m'intéresse ! :mrgreen: