Salutations!

Présentez-vous dans cette rubrique si vous le souhaitez, et partagez vos expériences personnelles

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga

Re: Salutations!

Messagede Tortuga » 07 Mai 2011, 21:38

Pour des raisons techniques, le post va rester ici quelques jours. Il sera possible de le déplacer par la suite.

Oliverito, un grand merci. Ton intervention m'a énormément appris et j'ai beaucoup apprécié le côté scientifique de ta démarche. Une remarque, n'étant absolument pas spécialisé en gemmologie, j'ai bien du mal à discerner les caractéristiques permettant de reconnaitre, dans les trois photos ci-dessous, la "texture classique de l'ambre pressé".

http://www.halefis.com/images/Amber/amber_fake_3.jpg
http://www.halefis.com/images/Amber/amber_fake_4.jpg
http://www.halefis.com/images/Amber/amber_fake_5.jpg

Dans la photo où l'on voit clairement un angle qui représente un coins d'une des pièces d'ambre qui a été chauffé et pressé
http://www.halefis.com/images/Amber/amber_fake_2.jpg
je n'ai évidemment pas de problème.
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: Salutations!

Messagede Oliverito » 09 Mai 2011, 02:13

La complexité de l'ambre pressé vient du fait que tous les morceaux sont transparents et une fois chauffé et pressé il est très difficile de déceler le truc.

Quand la sève coule, le processus se fait selon une certaine homogénéité. Dans un ambre pressé, on recherche toutes ruptures avec cette homogénéité.
Comme l'ambre est sécable on retrouve plus facilement des morceaux avec des angles. L'ambre pressé ou ambroïde est formé de petits morceaux trop petits pour être utilisé en bijouterie et ils peuvent être assemblé par chauffage (entre 200 et 250 degrés C). On peut alors observer des différences de transparence à la jonction des morceaux de même que des bulles allongées dues au traitement.

La dernière photo effectivement montre parfaitement un morceau avec un angle, mais certains morceaux fondent mieux ou sont tout simplement moins anguleux et plus difficile à discerner. Sur les photos 3,4 et 5 même si cela semble moins évident, on remarque les limites de certains morceaux, une rupture avec l'homogénéité de la matière.

Les questions sont les bienvenues. Je ferais de mon mieux pour y répondre.

Salutation
Olivier Louy, M.Sc., A.G., Cert GA
Avatar de l’utilisateur
Oliverito
Amigo
Amigo
 
Messages: 30
Inscription: 12 Avr 2011, 15:45

Re: Salutations!

Messagede Tortuga » 09 Mai 2011, 08:02

Cette fois-ci j'ai tout compris (enfin je le crois). Tu vas rire, mais je ne comprenais pas pourquoi tu pouvais voir dans les photos 3,4 et 5 de l'ambre pressé car je cherchais désespérément des parties très anguleuse.

Le fait d'avoir précisé que l'ambre pressé est en réalité un amalgame de petit morceaux d'ambre que l'on chauffe pour obtenir un seul morceau plus gros et que ce que l'on cherche est une rupture d'homogénéité issue d'une mauvaise cohésion des différentes parties réunies, je note parfaitement cette caractéristique dans les trois photos ci-dessus évoquées.

Bien content moa !
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Précédente

Retourner vers Présentation des membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités