Cinéma mexicain et film sur le mexique

Musique, films, littérature et expositions

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Bern » 25 Oct 2012, 03:30

Sleep Dealer
Prix Amnesty International - Festival de Berlin 2008


Image

Un film de 2008, présenté à l'époque comme un film de Science Fiction.
Eh bien il a fallu presque 30 minutes de projection pour que je m'apercoive de la SF.
Bon, j'exagère un peu, mais pas trop.
Le film traite des maquilladoras, des droits de l'homme, du rêve Américain et du naufrage du Mexique.
Et les acteurs sont attachants.

Maintenant, ce que j'en dis, hein...

Image
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede amethyste » 25 Oct 2012, 15:14

Bern a écrit:[color=#BF0000]Sleep Dealer


Moi, j ai bien aimé ce film, je l avais vu au festival du ciné ibérique et latino de villeurbanne... quand j habitais encore par la bas.. ca doit dater de 2009 (ca nous rajeunit pas tout ca!)
amethyste Image
amethyste
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3383
Inscription: 03 Oct 2004, 20:27
Localisation: Santa Tecla - El Salvador

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Mayapan » 31 Oct 2012, 12:48

Savages
d'Oliver Stone
avec Taylor Kitsch, Aaron Taylor-Johnson, Benicio Del Toro, Salma Hayek
Usa 2012

Image

Chon, Ben et O forment un trio, en amour comme en affaires. L'un est chimiste, l'autre ex-marine et la fille est jolie. Ils fabriquent un cannabis d'excellente qualité et la commercialisent à travers un réseau huppé, limitant les risques et ne cherchant pas vraiment fortune. Ils préfèrent vivrent cool. Jusqu'au jour où leur production intéresse un cartel mexicain. Ne voulant pas collaborer avec de tels partenaires, ils refusent l'association que les narcos leur proposaient. Furieuse, le chef du cartel, Elena (Salma Hayek) fait enlever O. Le film retrace comment les deux dealers étasuniens tentent d'échapper aux narcos mexicains tout en récupérant leur fiancée. Oliver Stone choisi de montrer la violence des cartels, les jeux très troubles de certains agents de CIA, DEA ou police étasunienne et le côté passoire de la frontière quand il s'agit d'argent, d'armes ou de drogue. On voit aussi que la notion de fidélité dans les cartels est quelque chose de très aléatoire puisque ce sont les trahisons qui font ou défont les alliances. Tiré du roman Savage de Don Winslow (La griffe du chien, la patrouille de l'aube ...), excellent auteur au style très agréable, le film ne rend pas l'atmosphère du livre. Les acteurs sont peu convaincants et seuls les seconds rôles (Del Toro, Travolta, Hayek) tiennent le film.
Blog de lectures mexicaines, latinoaméricaines et hispaniques. http://lecturehispanoamericaine.blogspot.com/
Mayapan
Azteca
Azteca
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2004, 10:55
Localisation: Montpellier

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Mayapan » 18 Fév 2013, 13:29

Aqui y Alla
"Ici et la-bas"
Antonio Méndez Esparza
Mexique 2012
avec Teresa Ramírez Aguirre, Pedro De los Santos Juárez, Lorena Guadalupe Pantaleón Vázquez
Grand Prix Semaine de la Critique - Cannes 2012

Image

Résumé : Après avoir travaillé des années aux États-Unis, Pedro rentre chez lui, dans un village du Guerrero, au Mexique. Il y retrouve ses filles et sa femme. Cette année, les villageois s’attendent à une récolte abondante. Habitués à la précarité, leur intérêt se tourne principalement vers leurs familles ou les opportunités de travail plus au Nord, de l’autre côté de la frontière. Une nouvelle épreuve attend pedro. Reconstruire un foyer que son absence, via l’envoi de mandats, a permis de mettre à l’abri de la misère, mais au sein duquel il est devenu un étranger. Sa femme ne parvient pas tout à fait à se débarrasser de la solitude qui fut son quotidien et ses filles ne l’ont pas attendu pour grandir. Avec des trésors de patience et d’affection, Pedro parvient, peu à peu, à apprivoiser ce petit monde et à entamer une vie décente grâce à l’argent de son exil. Il s’autorise même un luxe microscopique, inconcevable auparavant : monter un petit orchestre de bal. « Ici et Là-bas» est une nouvelle proposition, délicate et attachante, dans un registre intimiste et quasi documentaire Antonio Méndez Esparza a mené un travail documentaire mené pendant plusieurs années avec lequel il a nourri le film. A intervalles réguliers, il fait intervenir des personnages dont on n’a aucun mal à croire qu’ils ne jouent aucun rôle autre que le leur : l’inconsolable femme qui a perdu son fils, mort en exil, la vieille dame qui prépare ses obsèques comme on fait la liste des commissions, les jeunes du village qui, à l’âge où on tombe amoureux, se méfient de leurs sentiments parce qu’ils savent qu’eux aussi rejoindront ce «là-bas», sans savoir quand et s’ils en reviendront.
Blog de lectures mexicaines, latinoaméricaines et hispaniques. http://lecturehispanoamericaine.blogspot.com/
Mayapan
Azteca
Azteca
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2004, 10:55
Localisation: Montpellier

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Bern » 19 Fév 2013, 01:58

Amigo, tu m'as donné l'envie de voir le précédent film que tu nous a présenté (Savages) et je n'ai pas regretté.
En plus, tu peux choisir ta fin !

:merci: :yes:
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Crioferro » 22 Fév 2013, 23:58

je sais pas si vous en avez parlé sur le topic, j'ai trouvé aucune trace parlant de ce film, j'ai regardé hier le film Victorio sur Youtube je le conseille, vraiment, le film traite du MS13, de la prostitution et du sida au Mexique...

Je vous laisse le lien ici :

http://www.youtube.com/watch?v=laOLPdTW8i4
Avatar de l’utilisateur
Crioferro
Turista local
Turista local
 
Messages: 12
Inscription: 20 Jan 2011, 21:31

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Bern » 23 Fév 2013, 04:05

Merci pour la découverte.

Ça n'a pas l'air très joyeux comme film... :(

Pour ceux que ça intéresse : le lien est en VO, l'image acceptable en plein écran et le son très correct.

:yes:
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Crioferro » 23 Fév 2013, 12:09

le film est super triste mais j'ai vraiment bien aimé, il tombe pas dans l'exagération pour moi donc très intéressant :yes: je suis en train de le traduire, je le mettrai sur youtube après, si quelqu'un y voit des fautes, prévenez-moi
Avatar de l’utilisateur
Crioferro
Turista local
Turista local
 
Messages: 12
Inscription: 20 Jan 2011, 21:31

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Tortuga » 23 Fév 2013, 12:09

Merci pour ce lien. J'ignorais que l'on pouvait voir des films sur youtube. Je ne manquerai pas d'aller y faire une tour de temps en temps.
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Crioferro » 23 Fév 2013, 12:14

tu tapes pelicula completa en español et t'en as pas mal ;)
Avatar de l’utilisateur
Crioferro
Turista local
Turista local
 
Messages: 12
Inscription: 20 Jan 2011, 21:31

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Tortuga » 23 Fév 2013, 13:36

Merci pour l'info. :yes:
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Mayapan » 04 Mar 2013, 15:14

Sugar man
(Sixto Rodriguez)
Documentaire, Suède, 2012

Image

En 1970, Sixto Rodriguez chanteur-guitariste mexicain, enregistre à Detroit deux albums de folk-rock : Cold Fact puis Coming From Reality. C’est un flop avec moins de 50 albums vendus. Rodriguez retourne travailler sur les chantiers du Michigan et tout le monde l’oublie. Mais, en Afrique du Sud, l’un de ses albums importés par hasard fait un tube chez une jeunesse sevrée de sensations par une société répressive. Elle voit en Rodriguez un héros de la contre-culture. Le disque (cold fact) est copié, piraté, édité en CD pour atteindre un chiffre estimé aujourd’hui à environ 500 000 exemplaires. Au Cap, un certain Steve Segerman se prend de passion pour Rodriguez, apprend que des légendes courent sur sa mort présumée (suicide sur scène ?), entre en contact avec un journaliste suédois lancé sur la piste du rocker disparu, découvre enfin qu'il est vivant. L’histoire est belle et vraie. Le scénario est bien ficelé pour amener le spectateur, via une mosaïque de témoignages, au grand moment du film : l’apparition de Sixto Rodriguez himself, grand bonhomme buriné, cabossé, d’une modestie non feinte sans aigreur, qui vit toujours dans une masure en planches de la banlieue de Detroit.
Blog de lectures mexicaines, latinoaméricaines et hispaniques. http://lecturehispanoamericaine.blogspot.com/
Mayapan
Azteca
Azteca
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2004, 10:55
Localisation: Montpellier

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Mayapan » 11 Mar 2013, 13:48

Mayapan a écrit:Aqui y Alla
"Ici et la-bas"
Antonio Méndez Esparza
Mexique 2012
avec Teresa Ramírez Aguirre, Pedro De los Santos Juárez, Lorena Guadalupe Pantaleón Vázquez
Grand Prix Semaine de la Critique - Cannes 2012


Mon avis : film documentaire assez fort. Les acteurs jouent leurs propres rôles dans ces tranches de vie, d'amour, de travail, d'éloignement, de grandes inquiétudes, le tout sur un fond de grande humilité. Pedro rentre des Usa, investi son argent dans un projet de groupe musical. Manque de chance, des dépenses imprévues liées à la naissance de sa troisième fille plombe le budget familial. Le travail est rare, les musiciens aussi. La mort dans l'âme, Perdro est contraint de repartir, laisser à nouveau sa femme, ses deux grandes filles et le bébé. La veille du départ, c'est son ainée lorena qui déclame le serment au drapeau à son école :
" ¡Bandera de México!, legado de nuestros héroes símbolo de la unidad de nuestros padres y de nuestros hermanos, te prometemos ser siempre fieles a los principios de libertad y justicia que hacen de nuestra patria la nación independiente, humana y generosa a la que entregamos nuestra existencia."

Unité, liberté, justice, humanité, générosité : autant de mots présents dans le texte mais absents de la vie, obligeant des millions de mexicains à l'émigration.

:yes:
Blog de lectures mexicaines, latinoaméricaines et hispaniques. http://lecturehispanoamericaine.blogspot.com/
Mayapan
Azteca
Azteca
 
Messages: 936
Inscription: 05 Mar 2004, 10:55
Localisation: Montpellier

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Bern » 16 Mar 2013, 01:36

Mayapan a écrit:Sugar man
(Sixto Rodriguez)
Documentaire, Suède, 2012

Image


Merci pour l'info, du coup, je suis allé voir/écouter sa musique.
Ça ne m'a pas donné envie de voir le film :?

Mais c'est peut-être un bon film, heing...

:mex:
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Re: Cinéma mexicain et film sur le mexique

Messagede Delphinette14 » 05 Avr 2013, 10:09

Aprés le premier Opus de Machete ils veulent remettre ça ! ça va faire mal !

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 96177.html

Pour ceux qui n'ont pas vu le 1er:
http://www.allocine.fr/video/player_gen ... 29815.html
« Qui coupe son nez dégarnit son visage. »
Proverbe français
Avatar de l’utilisateur
Delphinette14
Turista
Turista
 
Messages: 8
Inscription: 05 Avr 2013, 09:52

PrécédenteSuivante

Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités