Ouvrir un restaurant au Mexique

Visa, papiers administratifs, vie sur place, mariage, adaptation... (forum essentiellement en français)

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

Créer Acheter un bar/hotel/ tourisme Peninsule Yucatan liens

Messagede nadege » 11 Jan 2006, 02:58

Un recapitulatif de liens utiles ici

:fleche: http://forum.mexique-fr.com/ftopic1664.php



Nous souhaitons partir vivre a playa del carmen un court sejour et l'envie de s'y installer...
nadege
Turista
Turista
 
Messages: 3
Inscription: 11 Jan 2006, 02:55
Localisation: paris

Messagede elchel » 11 Jan 2006, 17:04

des infos sur quoi ?
le climat, le cout de la vie, les hotels, .....
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit
(Audiard)
Avatar de l’utilisateur
elchel
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2778
Inscription: 16 Aoû 2005, 19:55
Localisation: merida yucatan

Messagede nadege » 11 Jan 2006, 17:18

bon je developpe alors.. :mex:
nous sommes parti une semaine et nous avons constater que le tourisme etait en pein essort, nous regardons les petit hotel a acheter ou pk pas un petit resto.. que pensez vous de cette idee? y a t il des francais sur playa qui consulte ce site?les formalites administrative on l air reduite mais j ai l impression que cela est bien moins simple avec la police, quelqu un peut il m expliquer.. je sais aussi que 600 francais sont sur playa j aimerai trouver leurs sites net.. comment faire.. j aimerai savoir aussi le cout des transfert d argent c a d l argent avec lequel je part pour un commerce dois je passer par une banque au mexique peut on avoir des prets a 100/100, et pour le resortir est ce facile si je dois revenir en france..
voila je cherche pleins d info, je vous remercie pour vos reponses..
au plaisir de vous lire
nadege
Turista
Turista
 
Messages: 3
Inscription: 11 Jan 2006, 02:55
Localisation: paris

Messagede elchel » 11 Jan 2006, 17:51

bonjour,

Bon pour un grand projet comme cela, il faut bien se renseigner sur la législation.
Par exemple un étranger ne peut pas être propriétaire à moins de 50 km des côtes.

As tu un mexicain de confiance sur place ?
cela aide pas mal pour les formalités
Un restaurant : c'est une vie nocturne ... on mange très tard au Mexique

Pour les banques, ce n'est pas tout à fait comme en Europe. Il faut avant d'ouvrir un compte avoir un fm3, .... les taux sont différents de ceux d' Europe

Voila un premier avis.
Je ne parle pas aux cons, ça les instruit
(Audiard)
Avatar de l’utilisateur
elchel
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2778
Inscription: 16 Aoû 2005, 19:55
Localisation: merida yucatan

OUVRIR UN BAR A PLAYA DEL CARMEN

Messagede HERACLES » 12 Sep 2006, 16:38


Bonjour à tous

voilas je voudrai ouvrir un bar + location Hobby cat (petit catamaran) à Playa del Carmen.
je voudrai connaitre les démarche à suivre: administrative, prix des taxe, possibilité ou non sur la plage ect.....

et discuter avec des gens qui on une expérience dans ce domaine.

merci d'avance à tous :yes:
Avatar de l’utilisateur
HERACLES
Turista
Turista
 
Messages: 1
Inscription: 12 Sep 2006, 15:51

Re: OUVRIR UN BAR A PLAYA DEL CARMEN

Messagede al1_gibert » 14 Sep 2006, 19:34

HERACLES a écrit:Bonjour à tous

voilas je voudrai ouvrir un bar + location Hobby cat (petit catamaran) à Playa del Carmen.
je voudrai connaitre les démarche à suivre: administrative, prix des taxe, possibilité ou non sur la plage ect.....

et discuter avec des gens qui on une expérience dans ce domaine.

merci d'avance à tous :yes:


Encore un bar à Playa del Carmen ? Mais il va sérieusement falloir allonger la rue... :D
Avatar de l’utilisateur
al1_gibert
Latino
Latino
 
Messages: 86
Inscription: 08 Mar 2005, 09:54
Localisation: Paris 19è

Messagede Jane » 14 Sep 2006, 19:37

Je crois avoir lu que les commerces vont déménager de la Quinta
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Messagede al1_gibert » 14 Sep 2006, 19:39

Salut Jane,

Tu as lu ça où ? Ils vont les mettre où ? C'est vrai que ce serait pas mal de dispatchés les commerces un peu plus dans la ville.

Il y a de bons petits restaurants mexicains dans des rues annexes, à de bons prix si on parle un tant soit peu l'espagnol.
Avatar de l’utilisateur
al1_gibert
Latino
Latino
 
Messages: 86
Inscription: 08 Mar 2005, 09:54
Localisation: Paris 19è

Messagede Jane » 14 Sep 2006, 19:45

Je ne sais plus, dans le Diaro du Yucatan ou autre que je lis de temps en temps à autre pendant les élections.

J'ai aussi vu qu'ils démenagaient les bars bordels de Cancun, pas d'inquiétude c'est comme cela qu'ils les appellent.

Ca sent la promo immobilière et le bétonnage à plein nez, sinon c'est vrai que les ilots devraient un peu mieux répartis dans la ville, de toute façon c'est beaucoup la clientèle des all inclusive et des gens de passage et un peu de ceux qui ont des villas dans la zone autour.
Enfin je suppose que cela ne va se faire comme cela.

Biz
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Messagede Jane » 14 Sep 2006, 20:15

Propuesta para reubicar bares
La reubicación de bares y cantinas del centro de la ciudad hacia algún otro sitio de la periferia es una propuesta que analiza el Consejo Consultivo de Playa del Carmen. Sin embargo, sería más importante disponer de espacios para la industria, afirma el presidente municipal, Carlos Joaquín González. El problema, admite, no es fácil de solucionar. En la foto, turistas en una calle de Playa del Carmen.
http://www.yucatan.com.mx/noticia.asp?c ... 00$3369622

Sinon un bar sur la Quinta, vu le prix du metre carré ou du loyer pfuiiii, plus les autorisations sur le domaine public, pour un étranger qui n'a pas le droit d'acheter en bord de mer, je ne vois pas.
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Liens Web secteur Tourisme Hotels Restauration

Messagede Jane » 18 Sep 2006, 11:55

Quelques liens relatifs au business tourisme
Lire le forum aussi, outre les conseils de bon sens avant d'investir qui sont à suivre déjà en France : expérience professionnelle dans le domaine, capacité d'adaptation, de management, business plan, financement,valeur de l'affaire, commercialité, mais aussi au Mexique, type de visa, parler la langue, vérification de la réalité de la propriété foncière, et règles spécifiques en cas d'acquistion immobilière, secteurs et domaines réservés aux Mexicains, connaissance de la législation sociale, sanitaire,urbanisme et fiscale, autorisations administratives, , diplomes, et comptable de confiance et entourage de conseils pour les montages juridiques qui sont indispensables pour ne pas se faire estamper entre guillemets et ne pas le regretter.

Pleins de liens du secrétariat du tourisme sectur
http://www.sectur.gob.mx/wb2/sectur/sec ... _turistica

Consejo Nacional Empresarial Turistico CNET
Sr. Gordon F. Viberg
Presidente
Campos Eliseos No. 218 Piso 11
11560 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5325-7638
Fax (55) 5325-7639
www.cnet.org.mx

Asociacion Mexicana de Hoteles y Moteles AMHM
Lic. Jesus F. Nader Marcos
Presidente
Av. Balderas No. 33 - 414
06040 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5510-9062 5510-8659
Fax (55) 5510-8874
www.hotelesmexicanos.org

Asociacion Mexicana de Hoteles de la Cd. de Mexico AMHMCDM
Sr. Gonzalo Brockman Garcia
Presidente
Thiers No. 83
11590 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5203-6872 5203-0466
Fax (55) 5203-7246
www.asociaciondehoteles.com.mx

Asociacion de Hoteles de Quintana Roo AHQR
Sr. Jesus Almaguer Salazar
Presidente
Av. Garcia de la Torre SM 1 M 1 No. 6
77500 Cancun, Quintana Roo
Tel. (998) 881-8730
Fax (998) 887-7683
www.ahqr.com.mx

Asociacion de Inversionistas en Hoteles y Empresas Turisticas AIHET
Sr. Eduardo Sanchez Navarro
Presidente
Campos Eliseos No. 218 Piso 11
11560 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5325-7638
Fax (55) 5325-7639

Asociacion Mexicana de Desarrolladores Turisticos AMDETUR
Lic. Ernesto Coppel Kelly
Presidente
Montecito No. 38 Piso 32 Oficina 11
03810 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5488-2028 al 30
Fax (55) 5488-2031
www.amdetur.org.mx

Asociacion Nacional de Cadenas de Hoteles ANCH
Sr. Pablo Azcarraga Andrade
Presidente
Campos Eliseos No. 218 Piso 11
11560 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5325-7638
Fax (55) 5325-7639
www.anch.com.mx

Hospitality Sales & Marketing Association International Capitulo Mexico HSMAI MEXICO
Sr. Alejandro Watson
Presidente
Ahuehuetes Nte. No. 883 P.B.
05120 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5251-3782
Fax (55) 5251-3782
www.hsmaimexico.org

Hospitality Sales & Marketing Association International Capitulo Cancun HSMAI CARIBE MEXICANO
Patricia Chapman
Presidenta
Av. Acanceh M 3 Lote 3 SM 15-A Plaza San Angel Inn Of. 21
77500 Cancun, Quintana Roo
Tel. (998) 8884-8480
Fax (998) 8884-8480
www.hsmaicaribemexicano.com
Asociacion de Amigos de Mercadotecnia y Ejecutivos de Ventas de la Hospitalidad AMEVH
Lic. Cesar Estrada Juarez
Presidente
Colima No. 45 - 301
06700 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5514-4734 1054-1581
Fax (55) 5514-4734 1054-1581
www.amevh.com

Asociacion Mexicana de Ejecutivos de Ventas de Hoteles, Capitulo Acapulco AMEVH ACAPULCO
Sra. Marilu Saldaña Mendoza
Presidenta
Av. Costera Miguel Aleman No. 123, Hotel Playa Suites Acapulco
39670 Acapulco, Guerrero
Tel. (744) 485-8050
Fax (744) 485-8731


Asociacion de Hoteles y Empresas Turisticas de Acapulco AHETA
Sra. Mary Bertha Medina Cortes
Presidenta
Av. Costera Miguel Aleman No. 38 - A Fracc. Costa Azul
39859 Acapulco, Guerrero
Tel. (744) 484-2216
Fax (744) 484-0271
Lamada sin costo 01-800-716-1616
www.aheta.com

Asociacion de Concierges de Mexico ACM
Sr. Sergio Rodriguez Aza
Presidente
Campos Eliseos No. 204
11560 Ciudad de Mexico, Distrito Federal
Tel. (55) 5280-1111
Fax (55) 5280-1111
www.lesclefsdormexico.org.mx
Dernière édition par Jane le 28 Nov 2006, 22:32, édité 2 fois.
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Messagede el naco » 01 Oct 2006, 20:04

Un conseil de ma part, venez passer ici sur place de 3 à 6 mois et analysez la situation économique actuelle de Playa del Carmen et vous verrez que ce n'est plus du tout en plein essor comme à ses debuts...

Maintenant, si c'est pour passer du bon temps ou venir pour le plaisir, c'est une bonne idee mais si c'est pour faire de l'argent, à mon avis, c'est une mauvaise idée pour ce lieu. Maintenant, il reste beaucoup d'endroits au Mexique où ca commence à etre en plein essor et c'est là qu'il faut monter son resto ou sa petite affaire...

En plus, si vous êtes Europeens, ils ne délivrent plus de fm3 pour Playa del Carmen, depuis juillet 2006.
el naco
Amigo
Amigo
 
Messages: 30
Inscription: 11 Juil 2006, 18:07
Localisation: en la playa............

FIDEICOMISO Achat par étrangers au Mexique Montage règles

Messagede Jane » 02 Oct 2006, 11:29

Pour l'achat d'une propriété dans la zone restreinte, renseignez-vous sur les montages de FIDEICOMISO, la législation mexicaine étant différente des notres, il faut prendre un notaire pour toujours vérifier la réalité de l'origine de la propriété foncière et autres servitudes, permis etc...

Vente Immobilier Mexique
Les étrangers peuvent-ils acheter au Mexique?
Oui, tout étranger a le droit d’acquérir une propriété dans le pays. Toutefois, la loi mexicaine stipule que les étrangers ne peuvent acheter une propriété en «zone restrictive».
Depuis que les étrangers n’ont plus la possibilité d’apparaître dans les contrats d’acquisition, ils doivent avoir une certification bancaire de leur solvabilité.
Les lignes suivantes présentent brièvement les lois entourant les cas particuliers, tels que les «fidéicommis». Mais les acheteurs doivent toujours faire appel à un avocat mexicain lors de leur transaction.

Quel sont les acteurs impliques lors d’une transaction immobilière au Mexique ?
Normalement, 3 ou 4 acteurs sont présents dans les «zones restrictives» :
- une agence immobilière
- l’avocat de l’acquéreur
- une banque
- un notaire public

Les 4 sont indispensables au bon fonctionnement d’une transaction. Les transactions hors «zone restrictive» ne nécessitent pas de banque, étant donne qu’une « real estate trust » n’est pas demandée. En dehors de cette différence tout se déroule de la même façon.

Les professionnels de l’immobilier doivent être la durant la transaction. Il reste encore au Mexique à régler correctement les transactions immobilières. Aucune formalité administrative n est nécessaire pour être agent immobilier ou courtier. L’acquéreur doit donc être vigilant car il ne trouvera pas de garde-fou susceptible de le protéger. N’importe qui peut s’y improviser agent immobilier ou broker immobilier.
Il y a de bonnes raisons pour lesquelles l’industrie de l’immobilier est très règle en France. Au Mexique certains agents aiment les acheteurs qui en connaissent le moins possibles sur l’immobilier (évidemment une personne n’ayant aucun savoir juridique sur la question ne posera pas de question).
Pour connaître la réputation d’une agence vous pourrez toujours demander au consulat de France à Mexico.
Un avocat mexicain doit être implique pour rédiger le contrat et revoir les conditions et termes de la vente. De plus, l’avocat peut vous indiquer les pièges dans lesquels ne pas tomber, ou tout simplement les erreurs à éviter. Il est vivement conseille d’avoir son propre avocat, et de ne pas se contenter de celui du vendeur ou de l’agence. Légalement, un avocat doit fournir des conseils sur les lois du pays. Un avocat doit pouvoir vous fournir un «cedula profesional». Ce document atteste du droit d’exercer de l’avocat et contient sa photo ainsi que sa signature. Pour être sur qu’un avocat est correctement établi, vérifiez ce document, ou soyez sur que son numéro de licence de l’avocat dans les contrats qui vous lient a lui.

Votre avocat peut également vous être utile pour le financement de votre projet. Il est régulièrement en contact avec les banques. Ils sont donc au courant des coût et charges qu’implique un prêt dans le pays, vous serez donc informée des meilleurs taux accessibles sur le marche. Il peut également vous accompagne dans vos déclarations a l’administration. Un bon conseil peut vous permettre d’économiser quelques milliers de dollars, notamment quand vous revendez votre bien.

Avant de chercher un avocat, sachez que n’importe lequel d’entre eux est habilite a s’occuper des transactions immobilières. Ils peuvent d’ailleurs s’occuper n’ importe où sur le territoire. Toute transaction impliquant un « trust » est régule par le gouvernement fédéral, excepte pour les propriétés de Cancun et Los cabos.



Les zones restrictives ou fideicomisos

La loi stipule que l’Etat du Mexique est le propriétaire des terrains, des eaux, des minéraux, le du sel, des minerais, du gaz naturel et du pétrole. Malgré tout ces propriétés peuvent être vendus à des individus.
La constitution mexicaine interdit la propriété directe de certaine partie du territoire aux étrangers, c’est zone sont appelée « zones restrictives ». Elles sont situées dans un périmètre de 100km autour des frontières du Mexique, et a 50km des cotes mexicaines. Pour permettre aux étrangers d’investir, l’état a mis en place les « fideicomiso ». Il s’agit d’un droit d’acquisition mais ou seule une banque mexicaine peut être garant.
Le fideicomiso est donc un contrat crée au bénéfice de l’acheteur étranger, signe entre une banque mexicaine et le propriétaire précédent. L’acheteur étranger a de le droit d’usage, de jouissance de la propriété et de vendre la propriété au prix du marche.


Enfin il ne faut pas se fier aux apparences, un business tenu par un espagnol ou un italien, ne signifie pas qu'il détient la propriété des murs, l'établissement peut être confié à un gérant, une propriété louée à l'année, l'affaire au nom de l'épouse mexicaine.
Il me semble qu'il existe des accords spécifiques (nouvelles lois) plus favorables et simplifiés pour l'achat par des ressortissants américains et canadiens, mais rien de tel avec la France.
On peut toujours songer à un crédit américain, mais il faut savoir que si vous n'êtes pas résident US, avec un credit history (sorte d'historique de bonne conduite sans incident bancaire et justification de revenus importants et réguliers) il ne sera même pas possible d'ouvrir un compte aux USA ou même simplement d'avoir une carte bancaire de crédit.
Il est également important se renseigner sur les régimes fiscaux et sociaux, visas, comptables de confiance,diplômes et autorisations liés aux affaires de bars restaurants hotels, ainsi que les métiers réservés aux Mexicains et d'avoir les reins solides en cas de cyclones.

AUTRES SOURCES
Transactions immobilières

Les Canadiens peuvent acquérir une propriété au Mexique. Toutefois, trois restrictions s’appliquent :

- Les lois mexicaines limitent la taille des propriétés selon le type de terrain. Les Canadiens ne peuvent pas posséder de droits d’utilisation de l’eau ou de droits miniers, ni de terrain destiné à un usage agricole ou forestier (comme les ejidos);

- Ils doivent demander un permis au ministère des Affaires étrangères du Mexique (Secretaría de Relaciones Exteriores) avant d’acquérir une propriété;

- Ils ne sont pas autorisés à posséder une propriété dans une zone de 100 kilomètres le long des frontières et le long des côtes. Il est possible d’acquérir indirectement un terrain au moyen d’une fiducie bancaire (fideicomiso).

Vous devriez consulter un avocat, car les transactions immobilières et les lois et pratiques qui s’y rattachent peuvent être complexes et très différentes de celles qui ont cours au Canada. Les Canadiens devraient étudier de très près tout projet d’achat, car il peut y avoir des irrégularités. Les irrégularités les plus fréquentes sont les contestations de titres de propriété, qui peuvent donner lieu à des litiges et à une expulsion. Les agents immobiliers mexicains ne sont ni accrédités ni réglementés.

Ententes de multipropriété (c'est une réalité dans le Quintana !)

Le nombre de problèmes signalés (y compris les annulations de contrats) concernant les multipropriétés (time-share) a augmenté. Attendez-vous à être abordés par des représentants en multipropriétés insistants dans la rue, à l’aéroport ou sur le chemin vers l’hôtel. Soyez prudents, car ces vendeurs offrent souvent des visites guidées, des repas ou des boissons alcoolisées gratuits ou encore des cadeaux, et leurs techniques de vente peuvent être agressives. Une technique courante est de dire aux clients potentiels que la promotion n’est valide que pour une seule journée.

Avant d’acheter une multipropriété, recueillez le plus d’information possible, étudiez attentivement les propriétés et obtenez un avis juridique. Si vous décidez d’acheter, lisez attentivement le contrat pour vérifier que les promesses ont été mises par écrit. Celles qui ne figurent pas au contrat risquent de ne pas être respectées. Ne présentez votre carte de crédit que lorsque vous êtes certain de vouloir acheter. Certaines entreprises de multipropriété demandent parfois que leurs clients signent une renonciation les empêchant d'annuler le contrat. Ces pratiques sont illégales. La loi mexicaine stipule que le consommateur a le droit d'annuler le contrat de multipropriété sans pénalité dans les cinq jours ouvrables qui suivent le lendemain de la date de l'achat. L'annulation doit être faite par écrit et présentée directement à la société de multipropriété. Gardez des copies de toute correspondance. Si vous éprouvez des difficultés dans vos rapports avec la société de multipropriété, communiquez immédiatement avec l'organisme de la protection des consommateurs du Mexique, la Procuraduría Federal del Consumidor (PROFECO). On peut trouver des renseignements supplémentaires sur la PROFECO, y compris ses points de service partout au Mexique, sur son site Web (en espagnol et en anglais seulement).

Location

Au Mexique, les contrats de location entre deux particuliers sont considérés comme une question privée et ne sont donc pas réglementés par le gouvernement. Si vous avez des problèmes concernant un contrat de location et que vous désirez entreprendre des démarches juridiques, vous devrez consulter un avocat mexicain.
Dernière édition par Jane le 10 Mar 2008, 14:34, édité 15 fois.
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Acheter une propriété bord de mer restrictions aux étrangers

Messagede elchel » 02 Oct 2006, 15:30

Dans la constitution et dans les lois Mexicaines !!

Au Mexique, la constitution interdit aux étrangers d'acquérir des droits réels dans quelques immeubles situés dans la " zone prohibée ". Ce principe est établi à l'article 27 de la Constitution ainsi qu'aux articles 1 et 8 du règlement de la Loi et également à l'article 34 de la Loi sur la Nationalité et la Naturalisation.

source :http://www.jurimexinternational.com/textes/fr/fideicommiso.htm



La propriété foncière

Les Canadiens (et tout autre étranger) peuvent acheter une propriété au Mexique et jouissent à cet égard des mêmes droits que les citoyens mexicains, à trois exceptions près :

ils ne peuvent pas posséder de droits d’utilisation de l’eau ou de droits miniers, ni de terrain destiné à un usage agricole ou forestier;
ils doivent demander un permis avant d’acquérir un terrain;
ils ne sont pas autorisés à posséder une propriété dans une zone de 100 kilomètres le long des frontières et de 50 kilomètres le long des côtes.
Tous les étrangers doivent se procurer un permis supplémentaire auprès du ministère mexicain des Affaires étrangères (Secretaría de Relaciones Exteriores ou SRE ).

Il est possible d’acquérir indirectement un terrain dans une zone frontalière ou côtière au moyen d’une fiducie bancaire – le fideicomiso – conclue pour un terme de 50 ans. La banque est alors la détentrice légale du titre de propriété pour le compte de l’acheteur. Le fideicomiso sert aussi en dehors des zones frontalières ou côtières pour établir un titre de propriété collective ou des droits de succession.

Pour empêcher la constitution de très grandes propriétés, la loi mexicaine en limite la taille. Ces limites varient selon la nature du terrain. Ainsi, les terrains irrigués ne peuvent dépasser 100 hectares, les terrains non irrigués, 300 hectares.

Au Mexique, les transactions immobilières peuvent s’avérer complexes et les Canadiens ont intérêt à étudier de très près tout projet d’achat. Les agents immobiliers mexicains ne sont ni accrédités ni réglementés. Les règlements de zonage limitent l’usage de certaines propriétés et le financement n’est en général pas facile à trouver. Il peut être très difficile d’expulser des locataires qui occupent déjà les lieux. Les frais de clôture d’une transaction sont habituellement à la charge de l’acquéreur et incluent la commission de l’agent et les droits de cession immobilière. L’acheteur doit en outre payer le notaire (notario), qui doit exécuter toute transaction immobilière.

Les propriétés en temps partagé sont de plus en plus communes au Mexique. On rapporte de plus en plus fréquemment des problèmes concernant les ententes de multipropriété, y compris l’annulation de contrats. Soyez prudents lorsqu’un représentant en multipropriété vous aborde, car il risque d’employer des techniques de vente sous pression. Lisez bien le contrat pour vous assurer que les promesses qui vous ont été faites verbalement sont confirmées par écrit. Celles qui ne figurent pas au contrat risquent de ne pas être respectées. Ne révélez aucun renseignement personnel, et ne montrez pas votre passeport ou votre billet d’avion. Ne présentez votre carte de crédit que lorsque vous êtes certain de vouloir acheter.

La loi mexicaine stipule que le consommateur a le droit d’annuler le contrat de multipropriété sans pénalité dans les cinq jours ouvrables qui suivent le lendemain de la date de l’achat. L’annulation doit être faite par écrit et présentée directement à la société de multipropriété. Gardez copie de toute correspondance. Si vous éprouvez des difficultés dans vos rapports avec la société de multipropriété, adressez-vous immédiatement à l’organisme de la protection des consommateurs du Mexique, la Procuraduría Federal del Consumidor (PROFECO). On peut trouver de plus amples informations sur la PROFECO, y compris ses points de service dans toutes les régions du Mexique, sur son site Web : www.profeco.gob.mx.

source :
http://www.voyage.gc.ca/main/pubs/mexico-fr.asp

En clair, oui tu peux acheter, mais ca va être très difficile et tu es proprieétaire pour 50 ans. Le vrai proprietaire est la banque !

Je connais pas mal de couples mixtes mariés sous le régime de la communauté de biens qui rencontrent énormement de difficulteés a acheter une maison, car un des deux est etranger et risque d'hériter une maison (donc être propriétaire) alors que la Loi l'interdit.

Cette loi, est une très vieille loi, qui fait suite àl'invasion francaise du Mexique à partir de territoires achetés le long des côtes.

Jane a écrit:Pour l'achat d'une propriété dans la zone restreinte, renseignez-vous sur les montages de FIDEICOMISO, la législation mexicaine étant différente des notres, il faut prendre un notaire pour toujours vérifier la réalité de l'origine de la propriété foncière et autres servitudes, permis etc...

Enfin il ne faut pas se fier aux apparences, un business tenu par un espagnol ou un italien, ne signifie pas qu'il détient la propriété des murs, l'établissement peut être confié à un gérant, une propriété louée à l'année, l'affaire au nom de l'épouse mexicaine.
Il est également important se renseigner sur les régimes fiscaux et sociaux, visas, comptables de confiance, diplômes et autorisations liés aux affaires de bars restaurants hotels, ainsi que les métiers réservés aux Mexicains.
Liens utiles au dessous.

Pour le FM3 indispensable tu peux commencer à lire ceci
http://forum.mexique-fr.com/ftopic1347.php
Pour les crédits
http://forum.mexique-fr.com/ftopic4860.php
Sur l'achat d'une maison
http://forum.mexique-fr.com/ftopic4851.php
Sur les règles pour acheter une maison, une hacienda
http://forum.mexique-fr.com/ftopic4922.php
Pour mieux utiliser le forum et rechercher
http://forum.mexique-fr.com/ftopic4890.php





Je ne parle pas aux cons, ça les instruit
(Audiard)
Avatar de l’utilisateur
elchel
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2778
Inscription: 16 Aoû 2005, 19:55
Localisation: merida yucatan

Ouvrir un restaurant au Mexique Liens utiles Entreprises

Messagede Djian » 08 Juil 2007, 23:10

Un recapitulatif de liens utiles ici modo Jane

:fleche: ftopic1664.php

:fleche: http://xe3osc.blogspot.com/2009/01/tram ... gocio.html
:fleche: http://www.pyme.gob.mx/ -->PYME pequeñas y medianas empresas COMERCIO->Tramites
:fleche: http://www.shcp.gob.mx -->Cuestiones de impuestos. (impôts)
:fleche: http://www.sacm.org.mx/inicio.asp (droits auteur pr musique et video dans les brs resto ou sacem mexicaine)
:fleche: ftopic12146-0-0-asc-.php
:fleche: http://www.concamin.org.mx/ (Chambres d'industrie mexicaines)
:fleche: http://catarina.udlap.mx/u_dl_a/tales/d ... ndiceB.pdf
:fleche: http://www.trabajo.com.mx/index.htm
:fleche: http://www.lazarocardenas.gob.mx/LC/joe ... OLICAS.pdf

MOTS CLES Pas tous
Quelle forme individuel ou société, rachat ou création, franchise
Quel lieu pour obtenir une licence alcool (condition importante)
Avec ou sans alcool, avec ou sans employés.
Fixe, ambulant, concession
Quel endroit pour certaines autorisations (alcool, environnemental)
Quel régime fiscal possible
Quelle taille pour certaines autorisations et obligations
Quel nom (en espagnol ou langage autochtone obligatoire)
Quelle validité , quel commerce autorisé, et quels horaires autorisés.
:fleche: Certificado para uso de suelo
Es un documento por medio del cual el Gobierno del Estado certifica que el uso del suelo está permitido o prohibido para determinado inmueble.
:fleche: Licencia de uso del suelo
Documento del Gobierno del estado por el cual se autoriza el uso o destino que pretenda darse a un predio o local.
:fleche: Registro Federal de contribuyentes
Es la inscripción que se realiza en la SHCP, para dar efecto de cumplimiento de las obligaciones fiscales.
Se considera que una persona moral inicia operaciones a partir de la fecha de la firma de la escritura de la sociedad por los socios ante un notario.
:fleche: Alta en el SIEM apertura
De acuerdo a la Ley de Cámaras y a sus consideraciones las empresas están obligadas a inscribirse a través de una cámara autorizada por la Secretaría de Economía. (Sistema de Información Empresarial Mexicano)
:fleche: Licencia sanitaria
Documento expedido por la Secretaría de Salud, con el cual autoriza que el establecimiento opere y funcione por haber cumplido con los requerimientos sanitarios que exige la ley.
:fleche: Declaración de apertura Commerces sans alcool
Manifestación que deben realizar las personas físicas o morales ante la delegación que corresponda, con motivo del inicio de actividades que no requieren licencia de funcionamiento.
:fleche: Licencia de funcionamiento Licence IV en fait
Fomulaire multiple à remplir accompagné de diverses autorisations, une fois l'entreprise créée
RFC/ Numéro de patente (alcool) ....
Es la autorización para que una persona pueda realizar en un establecimiento mercantil la actividad solicitada.
Quedan sujetos al requisito de licencia de funcionamiento, los siguientes giros ou classifications à bien choisir !:
Venta de bebidas alcohólicas en envase cerrado.
Venta de bebidas alcohólicas al copeo
Cabaret, discotecas, salones de baile y salones de fiestas.
Establecimientos de hospedaje
Baños y albercas públicas.
Clubes y centros deportivos
Salones de boliche y billar
Escuelas de deporte
Juegos eléctricos, mecánicos, electromecánicos y de video.
La licence est personnelle, incessible, annuelle, elle se transfère avec l'établissement, mais seulement avec l'accord de la mairie.
Si c'est une création, c'est comme pour nous en France, on ne créé pas un établissement qui vend de l'alcool à certains endroits, résidentiel, écoles, hopitaux, ou si il y en a un déjà à moins de 500m.
Chaque état a sa propre législation, c'est donc important de savoir où se poser et quellles sont les chances d'obtenir cette licence justement.
Il y a aussi des délais pour exercer une fois les autorisations obtenues, sinon elles deviennent caduques.
VOIR AUSSI
cláusula de exclusión de extranjeros BAR RESTAURANTE
EX
http://www.ordenjuridico.gob.mx/Estatal ... JReg13.pdf
http://www.e-local.gob.mx/wb2/INAFED200 ... lcoholicas
http://www.solidaridad.gob.mx/images/st ... 202010.pdf
:fleche: Registro empresarial ante el IMSS Urssaf employés
Trámite por medio del cual se le solicita al instituto el registro y el número patronal correspondiente.

=================
bonjour ,

Je voudrai savoir si il y a des autorisations particulières à avoir si on veut ouvrir un restaurant ou si quand on loue un local c'est pour tous commerces !
En fait je suis en train de signer un bail pour la location d'une boutique et je voudrais savoir si il y a des conditions particulières si on veut vendre de la nourriture type sandwichs , crêpes...ou si une fois que tu as loué tu peux faire ce que tu veux ?!
Est-ce qu'il y a beaucoup de démarches à faire, on essaye de tout faire dans les règles , histoire de ne pas revenir en France menottes aux poignées !
Il ne faut jamais oublier que là bas tu restes un étranger !
De plus comment cela se passe pour s'approvisionner en produits frais : moi j'ai l'idée des Halles de Rungis ou de METRO en France , est-ce qu'il existe des endroits comme ça au Mexique.
Merci à tous pour toutes ces informations.
Cordialement
Laetitia.
Djian
Turista
Turista
 
Messages: 5
Inscription: 21 Juin 2007, 02:37

Suivante

Retourner vers Français et francophones au Mexique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron