Un musee bien discret : "el Narcomuseo"

Débats, sports, politique, l'actualité mexicaine

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga

Un musee bien discret : "el Narcomuseo"

Messagede Erico » 18 Oct 2009, 20:24

Rue89

Le "narcomusée" de Mexico, grand bazar du trafic de drogue
By Yemeli Ortega
18/10. 18h27


Pistolets en or, pyjamas anti-balles et peluches remplis de drogue… une reconstruction complète de l'univers des narcotrafiquants mexicains se cache dans un narcomusée installé au c½ur du ministère de la Défense.
En temps normal, seuls les militaires ont accès à l'exposition du « museo de Enervantes », mais le quotidien El Universal a profité il y a quelques jours d'une visite extraordinaire. Leur guide : le capitaine Claudio Montane, qui a précisé aux journalistes la raison d'être de cette collection :
« L'objectif de ce musée est totalement didactique, il permet à nos soldats de se donner une idée de la complexité du monde des narcotraficants, pour ensuite aller s'y confronter sur le terrain. »

Un musée plus grand encore que celui de la DEA, à Washington

Mieux connu par les Mexicains comme le « narco-museo »,l'établissement a été créé en 1985, et depuis, les informations rassemblées n'ont cessé d'évoluer.

http://www.youtube.com/watch?v=MYvNSSRbDjY

Le musée de la Drogue de Mexico est plus vaste encore que celui de l'agence antidrogues américaine (la DEA), basé à Washington, et se veut un symbole de la lutte qui mène l'armée mexicaine contre le narcotrafic, un conflit qui déchire le pays depuis des années. Doris Gomora, journaliste de El Universal, décrit aussi le « mur d'honneur » qui clot l'exposition et rend hommage aux militaires morts dans ce combat depuis 1976 : 625 à ce jour, dont 122 depuis l'arrivée au pouvoir de Felipe Calderon en juillet 2006.

Le narcotrafic : 2 kg d'héroïne dans chaque fesse

On le voit dans la vidéo, les « narcos » font preuve d'une imagination sans limites quand il s'agit de transporter leur marchandise à petites doses par les aéroports : ils se déguisent en femme enceinte ou se soumettent à des opérations chirurgicales douloureuses pour transporter 2 kg d'héroïne dans chaque fesse… Des objets de toute sorte ont déjà servi à cacher de la drogue : des tableaux de la vierge de Guadeloupe, des poupées en peluche, des animaux disséqués, et même des « quesadillas », tortilla de maïs garnie -habituellement- de fromage

La narcovoiture, équipée comme celle de James Bond

Capturer un « narco » motorisé n'est pas chose facile pour les militaires : ils se baladent sur des pick-ups dignes de James Bond. Equipés d'imposants pare-buffle, ils sont livrés avec un dispositif qui permet aux pneus de continuer à rouler même si une balle vient à les crever.
L'ensemble de la carrosserie et toutes les fenêtres sont blindés contre tout type de munitions, y compris celles de fusils d'assaut comme la Kalachnikov. Des réservoirs sont dissimulés dans la structure, qui permettent de libérer du gaz lacrymogène, de répandre de l'huile, de projeter un rideau de fumée ou encore de disperser des clous et des punaises sur la chausser

Les narco-armes, en or et signées Versace


Ça fait longtemps que le crime organisé ne fait plus profil bas au Mexique… Les trafiquants sont ainsi prêts à payer des sommes exorbitantes pour des armes personnalisées, qui leur permettent d'affirmer leur identité et font la preuve de leur pouvoir.
Parmi les cinquante armes courtes exposées dans les vitrines du musée se trouvent un pistolet calibre 38-super, plaqué or et incrusté de 389 zircons et 22 émeraudes. Il a été soigneusement marqué avec les initiales de son ex-propriétaire : Amado Carrillo Fuentes, dit « le Seigneur des cieux », mort pendant une opération de chirurgie plastique destinée à lui changer le visage.

Image

Un petit détail montre que la marque Versace [6] plaît beaucoup dans ce monde amateur de bling bling : deux armes portent le logo de cette enseigne, en or !

La narcomusique, composée sur mesure


Le musée compte avec une petite discothèque des « narcocorridos » [10]. Ce sous-genre musical place les narcotraficants comme des figures mythiques, en narrant les épisodes de leur vie comme leurs relations avec les femmes, les sanguinaires règlements des comptes ou les affrontements contre l'armée.
De nos jours, les narcotrafiquants payent cher les musiciens locaux pour qu'ils leur composent un narcocorrido personnalisé

http://www.youtube.com/watch?v=bMBouMUb_Xc


Par contre les musiciens ou les artistes qui refusent de jouer pour les narcos le paient encore plus cher. Valentin Elizalde, un chanteur tres populaires de groupes, de norteñas et de corridos, qui avait declare qu'il ne chanterait pas de narcorridos a ete assasine dans une embuscade en novembre 2006...
Dernière édition par Erico le 26 Mai 2010, 01:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede Tortuga » 26 Nov 2009, 14:38

Eh bien c'est de mieux en mieux ! Je ne connais pas de policier mais je vais demander à tous ceux que je vais rencontrer combien ils touchent des narcos. :P
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

El Narco Museo de México

Messagede Bern » 21 Mai 2010, 10:57

A México DF se trouve le musée du narco trafic,
aussi nommé "Museo de Enervantes", je me demande bien pourquoi...

Image

Situé au 7e étage de la SEDENA, il n'est pas ouvert au public.
Accès réservé au personnel militaire et judiciaire.

Image

• Ahí se amontonan todos los artículos incautados a los delincuentes
• El cuerpo disecado del perro antidroga más eficaz también está allí

Quelques photos intéressantes :

Image
Image
Image
Image
Image


Quelques vidéos et liens intéressants :

En Español :
http://www.youtube.com/watch?v=YjKaOV6zeTs
http://www.rtve.es/noticias/20080509/bi ... 8890.shtml
http://www.elmundo.es/america/2010/01/0 ... 45431.html
http://igaritouch.wordpress.com/2008/11 ... en-mexico/

En Inglés :
http://www.nytimes.com/2008/11/27/world ... exico.html
http://www.youtube.com/watch?v=t4f-WH4O ... re=related

:mex:
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Messagede Bern » 24 Mai 2010, 11:13

Un blog bien fait et intéressant qui traite de ce sujet :
http://speedygonzalezesdeladea.blogspot ... -sabe.html

Las autoridades militares aclaran:
"No es un monumento al narco, es un recorrido a una mundo especial a traves de sus simbolos y objetos de diferenciacion cultural que se encuentra en guerra abierta contra las instituciones democraticas del Estado mexicano y cualquier otro Estado que se oponga a su expansion y consolidacion".
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37


Retourner vers Actualités mexicaines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron