L'independance mexicaine : une premiere etape pour l'Amlat

A la découverte du passé... Partagez vos connaissances sur la riche histoire et les traditions mexicaines.

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

L'independance mexicaine : une premiere etape pour l'Amlat

Messagede Erico » 14 Aoû 2010, 14:23

L'independance du Mexique en 1810 et dont on celebre cette annee le bicentenaire, c'est aussi la premiere etape de l'emancipation de l'Amerique latine comme le montre cette carte :


Image

Ce processus d'emancipation devait-il commencer au Mexique ? Tres probablement.
Les choses ont-elles vraiment change pour tout le monde? Voici le commentaire du Monde Diplomatique du 13 juillet 2010 :


L’affranchissement de l’Amérique espagnole à partir de 1810 provoque de nouveaux rapports de force mondiaux : des nations émergent, et l’Europe s’efface progressivement dans la région au profit des Etats-Unis. Les différentes guerres d’indépendance, menées dans de nombreux pays par les libertadores (Simon Bolivar, José San Martin), ont chacune leur spécificité et leur lot d’interventions extra-régionales, de clivages sociaux et d’antagonismes raciaux. L’émancipation du continent ne produit aucun changement profond dans la structure sociale et les strates ethniques des jeunes nations. L’instauration de législations d’inspiration libérale renforce le latifundisme créole au détriment de la propriété communale indigène, et le militarisme survit à la guerre d’indépendance. L’unité politique du continent a volé en éclats, et une partie des jeunes nations, que les années de guerre ont appauvries, se placent sous la tutelle économique de la Grande-Bretagne, puis des Etats-Unis. La formulation, en 1824, de la doctrine Monroe, par laquelle Washington marque son opposition à toute reconquête du continent par les puissances européennes, est le premier pas d’une politique étrangère qui conçoit le continent comme son arrière-cour.
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede Cacalotl » 09 Sep 2010, 01:22

Me trompe-je ou l'Argentine n'avait-elle pas commencé son processus d'indépendance avant le Mexique? Ce pays avait déclaré son indépendance le 25 mai 1810.

Pour autant, il ne faut pas oublier que le mouvement enclenché par Hidalgo est réactionnaire. Car, dans son fameux "grito", il dit "Viva Fernando Septimo !". Cela sous-entend qu'il soutenait la royauté espagnole contre le frère usurpateur Bonaparte, si je me souviens bien.

Toujours est-il que l'Argentine a proclamé son indépendance et l'a obtenue bien avant le Mexique.
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

erreurs

Messagede Erico » 23 Sep 2010, 08:05

Un peu moins de quatre mois, ce n´est pas bien avant pour moi... Cela dit compte tenu de la preeminence du Mexique dans le monde latinoamericain, le reste comptait moins.

Dans l´ensemble la these :
Pour autant, il ne faut pas oublier que le mouvement enclenché par Hidalgo est réactionnaire. Car, dans son fameux "grito", il dit "Viva Fernando Septimo !". Cela sous-entend qu'il soutenait la royauté espagnole contre le frère usurpateur Bonaparte, si je me souviens bien.

est iinteressante et ne manque pas de piquant.

Hidalgo, reactionnaire, Hidalgo voulait revenir a l´ordre ancien... Conservateur, sans doute comme pas mal des siens, l´independance n´etait pas la revolution, idem aux Etats-Unis.

Quant a Fernando Septimo, Allende ecrit qu´il s´agissait d´une pantalla.

PS :l me semble que lorsqu´un sujet culture ou histoire est demarre, peu importent certaines erreurs. Par exemple dans le sujet sur la future super production mexicaine, Cristiada, il ne s´agit pas en fait d un conflit entre l´eglise et l´etat mais entre des catholiques extremistes et l´etat, une gigantesque chouannerie. Mais l´interessant c´etait l´information bien sur...
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede Cacalotl » 25 Sep 2010, 06:53

Va dire cela à un Argentin, je suis pas sûr qu'il réagisse bien. :transpi:
Quant à l'idée d'un Hidalgo réac, c'est tout sauf nouveau. C'est en tout cas une des choses que j'ai apprise au cours de mes longs échanges avec mon collègue d'histoire à la prépa.

Le film hidalgo qui est sorti en salle la semaine dernière est très sympathique à voir et nous donne pourtant une image assez libérale, pour ne pas dire libertine du fameux cura. Il n'en reste que c'est une figure ambigüe, comme l'a très bien expliqué et peint Armando Aguirre dans son autre histoire du Mexique.
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Les secrets... d´alcove

Messagede Erico » 28 Sep 2010, 06:10

Hdalgo sort seulement la semaine prochaine au DF.

Avec la belle pulpeuse que l'on voit sur l'affiche, a défaut d'apprendre des secrets historiques, caches, callados, on apprendra peut-etre d'autres choses...

Il n´y a pas trop de grands films historiques au Mexique. Ce ne sont pas les sujets qui manquent. Par exemple, il y aurait beaucoup a faire sur la période prehispanique comme on l´a fait avec l'empire romain, sur la revolution aussi bien sur.

Avec les moyens que l'on a aujourd´hui on pourrait aussi voir la naissance d'un Mexwood comme il y a un Bollywood. Le niveau ne serait peut-être pas extraordinaire mais cela remplacerait un peu la gringueria envahissante.
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede Bern » 29 Sep 2010, 01:35

Avec les moyens que l'on a aujourd´hui on pourrait aussi voir la naissance d'un Mexwood comme il y a un Bollywood. Le niveau ne serait peut-être pas extraordinaire mais cela remplacerait un peu la gringueria envahissante.

C'est un point de vue original et qui n'est pas totalement dénué d'intérêt.

@ voir...
Avatar de l’utilisateur
Bern
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 9187
Inscription: 25 Aoû 2006, 21:37

Messagede Cacalotl » 29 Sep 2010, 06:37

Cette époque du cinéma mexicain fait à moindre coût a déjà existé : elle s'appelait Churrobusco, en référence aux films réalisés dans les années 60 et 70 dans les studios Churubusco situés au sud du DF (ligne 2).
En ce qui concerne le passé préhispanique, je pense que ce serait assez polémique dans la mesure où notre perception des sociétés indigènes restent malgré tout très incomplètes. Rédiger des scénarios serait donc très casse-gueule et reposerait plus sur des suppositions que sur des faits prouvés.
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Le cinema, art ou divertissement, c´est de l´image animee

Messagede Erico » 30 Sep 2010, 17:49

Je parlais justement des moyens que l´on a aujourd´hui et non pas du Churrobusco a moindre cout bien sur qui hante encore certains chaines de teloche locales.

Apparemment les superprods, avec themes mexicains, commencent enfin a etre tournees avec bien sur une histoire d´amour melo a souhait pour attirer encore plus de gens.

Pour ce qui est de la verite historique, au cineme c´est tres secondaire et les polemiques ne donneraient du grain a moudre qu´aux specialistes comme tu le devines, sans que cela ne change quoique, ce soit. C´est un probleme que nous connaissons helas sur le forum. Il n s´agit pas de tourner des documentaires ave des faits prouves. On ne ferait pas grand chose.En fait c´est encore mieux s´il n´y a pas de faits prouves.

Dans la veine drama historique du genre Les Derniers Jours de Pompei, je verrais bien Les Denriers Jours de Teotihuacan, S´il fallait attendre d´avoir des elements surs... Par exemple on n´aurait jamais tourne Le Masque de Fer et mille autres films historiques comme ceus sur Marie-Antoinette... Le cinema c ´est de la fantaisie, du spectacle, il n´a que faire du reste. Meme les films historiques concernant des evenements contemporains sont bourres d´erreurs, ll s´agit seulement dávoir une toile de fond ou un sujet.
Par exmple quel dommage ce serait de ne jamais tourner un film avec Machu Pichu ou la seule chose que l´on sache c´est quíl y avait des vierges et des pretres... Quels beaux scenarios possibles !
Si les mexicains ne s´y mettent pas, avec la fibre culturelle nationale, les gringos vont arriver et en profiter.
C est comme pour la tequila, souviens-toi du sujet. Si les mexicains n´exploitent ps leur patrimoine, d´autres le feront a leur a leur place et gagneront la mise... L´idee c´est aussi d´inventer des personnages de toutes pieces sur fond local, genre Robin des Bois...

PS Cacalotl : tu attendais peut-etre une reponse de ce genre de ma part, je devine eventuellement la tienne, mais il n´y aura pas de polemique avec moi car l´affaire est entendue, les choses ont deja commence.
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede vincentmty » 30 Sep 2010, 21:22

avec la fibre culturelle nationale

Leur fibre culturelle nationale leur fait regarder des films américains plutôt que des films mexicains. Donc c'est pas gagné.

la seule chose que l´on sache c´est quíl y avait des vierges et des pretres

:D Il devait y avoir plus de choses que ça quand même, non ? :D Remarque c'est déjà pas mal (je parle pas des prêtres).
vincentmty
Azteca
Azteca
 
Messages: 910
Inscription: 16 Déc 2005, 05:37
Localisation: Lyon

Messagede Cacalotl » 30 Sep 2010, 23:44

Tu n'as pas dû voir [i]El atentado adapté du roman d'Uribe. Digne de la grande tradition churrobusquienne : les décors étaient la plupart peints et on le voyait très bien!

En ce qui concerne ton idée de créer des films qui mettraient en valeur le passé préhispanique, c'est beaucoup plus dur. On a vu Gibson s'y risquer et le résultat était un nanar sans aucun souci de réalisme. Donc, si tu veux faire les Derniers jours de Teotihuacan, vas-y car les archéologues sont bien incapables d'expliquer ce qui s'est passé au VIIIe siècle. Ils en sont réduits à des supputations autour de morceaux céramiques et des stucs brûlés.

Mieux valait encore regarder Indy IV avec tous ses éléments teotihuacains et aztèques alors qu'on est sensé être en Amérique du Sud. Au moins Lucas et Spielberg n'ont jamais caché qu'Indy étaient pour eux une parodie des vieux films d'aventures de série Z.

Pour ta gouverne, j'ai passablement détesté Troie ou plus récemment le choc des Titans : ils ne respectent jamais les mythes qui nous sont parvenus. Gladiator est un must dans l'art de l'anachronie...

Donc au final, à quoi qu'anthropologues, archéologues et historiens nous cassons-nous le c** pour voir, qu'au final, les rares éléments tangibles finissent sur un bout de pelicule digne d'être à la place de mon rouleau de PQ? C'est qu'on appelle une tromperie, une tartufferie.

Je nuancerai les propos de Vincent également. Oui, les Mexicains regardent en majorité les films US mais il n'y a pas de volonté d'une véritable politique cinématographique, et même culturelle qui pourraient contenter les Mexicains de connaître leur passé, leur héritage, leur culture. Sauf quand il s'agit d'inviter un vieux chanteur bedonnant ou une pseudo Castasfiore qui permettent de plumer le touriste américain ou européen lambda.

Pourtant les étudiants qui viennent me voir après une conférence me surprennent toujours par leur envie de connaître leur passé, leurs origines. C'est bizarre de voir qu'ils se tournent vers un étranger pour lui demander des informations sur le Porfiriat, l'Indépendance ou l'époque préhispanique. Je suis pourtant content si je peux humblement transmettre ce que j'ai pu lire, chercher et/ou publier. C'est tellement gratifiant de savoir que tes élèves ne te voient pas seulement comme le prof de français. Montrer que tu t'intéresses à leurs cultures est encore plus valorisants pour eux. Et Dieu sait qu'ils ont besoin qu'on élève un peu leur niveau de confiance, surtout dans les circonstances actuelles. Ce ne sont certainement pas les politiques qui le feront.

Je viens d'assister à une conférence proposé par l'ancien maire de Medellin, issu d'un Front Civique en Colombie. La première chose qu'il a lancé, ce fut un programme de construction de 10 nouvelles écoles publiques et de 6 bibliothèques (dans les comunas les plus pauvres de l'agglomération. Plusieurs de ces bâtiments ont obtenu des prix d'architecture à l'échelle mondiale. Et contrairement aux idées reçues, les pauvres sont fiers de leur école ou de leur bilbiothèque. Ils la bichonnent, reprennent confiance.

L'éducation est le point de départ de tout. C'est ce qui manque depuis trop longtemps au Mexique : une véritable politique d'éducation. Le PRI comme le PAN n'ont jamais tenu cette promesse, en dépit des énormes crédits encaissés grâce au pétrole. La mère Gordillo est responsable de nombreux mots, en se considérant comme la papesse de l'éducation mexicaine alors qu'elle a fait étudier ses gosses à l'étranger.

Un pays sans éducation est un pays sans avenir... Sans éducation, pas de culture. CQFD
[/i]
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

L´avenir le dira

Messagede Erico » 02 Oct 2010, 18:48

Cacalotl :

La creation artistique, quelque soit son niveau, se moque ou ne tient pas compte de la verite historique, quand bien meme elle est etablie. Le Marie Antoinette de Sofia Coppola en est un exemple recent et flagrant. Alors dans le cas ou il y a peu ou pas d´elements, imagine un peu les perspectives... ;) Les autres films mentionnes sont de pures romances, als les prendre au serieux, et seulement tolerer quíls sortent avec des elements connus, cela revient projeter les documentaires d´Arte en salles.
Le specialiste que tu es, pas d´humour, aura bien sur compris pourquoi j´ai choisi l´exemple de Teotihuacan... En fait c´est un sujet que j´avais souvent pense poster et pour cause... Cela m´interesse et cela pourrait peut-etre en interesser quelques uns...

L´exemple de Gibson est justement un bon exemple : des gringos recuperent un decor, vrai ou faux, quelques mini-elements peut-etre, et font un fllm rapportant un fric fou. Pourquoi pas les mexicains tant que nos chers sites ne sont pas abimes bien sur... Qui est derange par les incohenrences de Gladiator, somme toutes limitees. Tu ne peux parler au nom du million, plus ou moins, de specialistes, anthropologues compris, 8O sinon pourquoi pas les specialistes de l¨entrainement musculaire aussi dans ce cas. il s´agit d´un divertissemnt et pour le commun des mortels, c´est plus interessant qu´une these esur la mort de Marc-Aurele par exemple ou la veracite des campagnes en Germanie, scenes particulierement bien reussies, mes preferees. On peut etre archeo et se casser le c.l donc sans etre scandalise par des choses bien plus importantes. A Lima ii y a un grand musee ou a peine 15% des pieces en or prehispaniques sont authentiques. Je pose la question a Luis Felipe, un ami archeo et il me repond :
- bien sur pour nous c´est genant sinon... :-)

Quant a des films se passant pendant la periode prehispanique, j´aurais pu tout aussi bien dire la periode revolutionaire avec ses heros deja connus dans le monde entier. A quand les fresques, avec les millierde figurants, dans les decors a couper le souffle... Il y aurait a peine besoin de pub...ahahahahah Ce genre de films, on l´avait compris n´aura rien a voir avec le Churubbusco, meme dans sa periode post-classique et coloree.
Cinema mexicain, l´avenir est a nous Un beau sujet a traiter...

Je suis en retard pour mon pelerinage a Teotihuacan, mais peu importe, il ne fait pas trop chaud et pour les photos, il n´y aura guere d´ombre. :roll: 8O
Dernière édition par Erico le 30 Jan 2011, 22:24, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Messagede Cacalotl » 07 Oct 2010, 03:21

Avec un brin d'autodérision et en me rappelant les Guignols de l'info il y a une vingtaine d'années à propos de Thierry Rolland et Jean-Michel Larqué, l'un était touriste et l'autre puriste... :transpi:
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3761
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Les elements et le cinema

Messagede Erico » 30 Jan 2011, 22:22

Je voyais ces jours-ci la bande annonce du film Le Discours d'un Roi.

Il y a une petite polémique car le film a pris des libertés avec la vérité historique, avec ce que l'on appelle ici les éléments.

Mais, près tout, That's entertainment folks... n'est-ce pas ? Nous sommes au cinéma.

Cela concerne tous les films et bien sur les films historiques aussi. Sinon ce sont des documentaires.

Chacun sa clientèle : les spectateurs qui s'en moquent et les puristes qui font la polémique...

PS : je relisais ldernier message du sujet a propos des touristes et des puristes. Il ne faut pas oublier que ce sont les touristes qui paient l'essentiel de l'entretien des sites... :merci:

PPS : sympa cette nouvelle possibilité du forum de filtrer les réponses. :merci:
Avatar de l’utilisateur
Erico
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 2200
Inscription: 04 Mar 2006, 16:42
Localisation: Mexico

Re: Les elements et le cinema

Messagede Xochitl » 30 Jan 2011, 23:06

Erico a écrit:Il y a une petite polémique car le film a pris des libertés avec la vérité historique, avec ce que l'on appelle ici les éléments.

[...]

Chacun sa clientèle : les spectateurs qui s'en moquent et les puristes qui font la polémique...


Le problème est quand un film se veut reconstitution historique alors qu'il ne l'est pas. Dans ce cas là il n'y a pas à faire sa pub autour de cela.
Dernière édition par Xochitl le 31 Jan 2011, 10:29, édité 1 fois.
Raison: corrections fautes de frappe
:sm11: Modératrice
On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. N.Bouvier

Carnets de voyages... http://www.fleuf.fr
Cuisine mexicaine... http://www.casamex.fr
Avatar de l’utilisateur
Xochitl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6337
Inscription: 05 Mar 2004, 00:50
Localisation: Lyon

Re: Les elements et le cinema

Messagede Citlalhuicatl » 31 Jan 2011, 02:21

Xochitl a écrit:Le problème est quand un film se veut reconstitution historique alors qu'il ne l'est pas. Dans ce cas là il n'y a pas à faire sa pub autour de cela.


:yes: :yes: :yes:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Suivante

Retourner vers Archéologie et Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités