La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Musique, films, littérature et expositions

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga

La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Oliverito » 08 Mai 2011, 02:44

Bonjour à tous,

Je vous fais un mini topo sur le diamant principalement au niveau de l’évaluation. Je vous passe tous les détails physiques et optiques vu que ceux-ci se trouve facilement sur le net. Si vous avez des questions spécifiques, j’y répondrais au coup par coup. Je donne ici des définitions relativement simples et sans entrer trop dans le détail.
Le diamant étant un cristal dans un sens relativement simple vu que c’est le seul qui soit composé d’un élément natif, le carbone. Mais, dans un autre sens, il est relativement complexe au niveau de ses qualités physiques, ce qui fait de ce cristal une gemme extraordinaire très convoitée dans le monde de l’industrie, entre autre.

Un petit mot concernant l’origine des diamants de la série Cape (blanc à jaunâtre). Contrairement aux pierres de couleur, dont l’origine peut dans certains cas être connu à travers le type d’inclusion contenue dans le cristal, le diamant provenant du manteau n’a pas de signature particulière. Il n’est donc pas possible d’en connaître l’origine. Par exemple, vous achetez un diamant russe en étant persuadé de ne pas acheter un diamant de sang. Mais, la compagnie qui achète les bruts va se fournir en dehors de la filière « De Beers », par exemple dans certains pays Africains. Ces bruts sont taillés en Russie et vendus sur le marché comme respectant la convention de Kimberley. Vous ne pouvez pas prouver son origine et cet exemple en est un parmi tant d’autres. Faire une enquête sur le sujet, c’est prendre des risques très élevé !
Il y a quelques exceptions avec les diamants de couleur. Par exemple avec les diamants roses en provenance de l’Australie qui sont typiques et qui valent des fortunes sur le marché actuel.

Pour bien comprendre le diamant et le pourquoi des imitations, il faut comprendre un peu le mécanisme du calcul du prix de la bête. Le prix du diamant se calcule sur la base du 4C développé par le GIA aux US. Cette norme est utilisée par beaucoup de monde, mais il existe d’autres laboratoires qui ont développé d’autres normes. Cela dit, il existe une revue internationalement reconnue, Le Rapaport, qui s’adresse aux professionnels de l’achat-vente du marché de gros du diamant. Les prix se calculent en cash au niveau du marché mondial basé sur le 4C. C’est donc une source pratiquement incontournable pour connaître la valeur d’un diamant sur le marché aujourd’hui.

C’est quoi le 4C ?
Avant tout, ces informations s’adressent à des professionnelles du négoce du diamant et beaucoup de néophytes s’imaginent pouvoir utiliser ces informations pour aller négocier le prix d’un diamant sur le marché du détail. Malheureusement, sans le savoir, ils risquent de faire une bien mauvaise affaire.

Premier C Carat = le poids du diamant qui se calcule en carat et 1 gramme vaut 5 carats
Deuxième C Couleur = ici on parle du diamant de la série Cape dont les teintes varient de l’incolore (ou blanc) au jaunâtre et décrite par une lettre allant de D à Z, D étant incolore et valant le plus chère ( les lettres A, B et C étant utilisé par d’anciennes classifications ne sont pas utilisées pour éviter les méprises).
Troisième C Clarté = la quantité d’inclusion (impureté) qui se trouve dans le diamant. L’échelle va de F flawless (sans aucune inclusion) à I Included (inclusions visibles à l’œil nu).
Quatrième C Cut = fait référence à la qualité de la taille du diamant, qui avec la Clarté demande beaucoup d’expérience pour en faire une évaluation correcte.

Prenons pour exemple, un diamant de un (1) carat taille rond brillant*, qui, s’il est parfaitement taillé, va avoir un diamètre de 6.5 mm environ. Prenons les deux extrêmes de la table de Rapaport pour calculer le prix de gros. (le prix du diamant sur le marché varie d’un mois à l’autre).
Ex. un diamant de 1 carat, de couleur D (blanc-incolore) de clarté F (sans aucune inclusion) et de Cut Excellent. Prix de gros = 23000$US
Ex. un diamant de 1 carat, de couleur M (jaunâtre) de clarté I (beaucoup d’inclusions) et de Cut Excellent. Prix de gros = 1800$US Ce qui est cher pour une cochonnerie.

* Il existe des tailles fantaisies et les prix sont généralement plus bas que pour la taille ronde.

Comme vous pouvez le voir, dépendant de la qualité du diamant, les prix varient énormément. Un néophyte ne serait pas capable de faire la différence entre un diamant de clarté VVS et VS et il y a déjà un écart de prix de 5000$US entre les deux et il en est de même pour la couleur. Ce même néophyte serait encore moins capable d’évaluer la qualité de la taille de ce diamant et c’est là que se situe tout le négoce du diamant dans le marché de détail. Je vais essayer de vous explique ça.
Beaucoup de bijouterie aujourd’hui vous présente des certificats du GIA ou autres qui accompagnent le solitaire convoité. On vous offre même le luxe une loupe, qui franchement ne vous servira pas à grande chose si vous ne savez pas quoi regarder.
Le certificat vous donnera normalement les 4C du diamant et si vous avez la possibilité d’avoir le Rapaport, cela vous donnera une idée du prix de ce diamant sur le marché de gros.
Ceci dit, les prix sur le marché du détail en bijouterie ne sont pas les mêmes, il faut compter sur le prix de l’or de la bague, qui ne cesse de monter, sur le travaille du bijoutier et sur la marge de revente de la bijouterie qui varie beaucoup d’une marque à l’autre ce qui quand même un comble. Un diamant reste un diamant what ever the brand it is ! Pour le prix de l’or c’est facile, il suffi de peser la bague et enlever 1/5 de gramme pour le diamant qui fait 1 carat et chercher le prix de l’or 18K sur le net et là vous avez le prix du diamant. Vous pouvez donc comparer le prix de gros avec le prix de détail, ce qui vous donne une idée de la marge que vous avez pour négocier.

L’argument de vente souvent employé par les bijouteries, c’est : « on vous offre un rabais sur le prix Rapaport », et beaucoup de personne aujourd’hui au Mexique veulent avoir du rabais parce que le marché est difficile. Comment les bijouteries font en sorte d’offrir ce rabais de 10 à 30% voir plus dans certains cas ? Ils le font sur le « C » qui est sous-entendu sur le Rapaport c’est-à-dire le Cut, la qualité de la taille du diamant. Le Rapaport vous montre un tableau à deux entrées avec le choix de la couleur et de la clarté en fonction du poids du diamant. La taille, le quatrième C (Cut) est sous-entendu Excellent dans le Rapaport mais n’apparaît pas comme une entrée distincte pour calculer le prix. C’est donc là que beaucoup de choses se jouent et il est facile de vendre un diamant avec une qualité de taille qui va varier de (Poor, Fair, Good, Very Good, Excellent) à une personne qui ne connaît rien au diamant. Plus la taille est mauvaise, plus le grossiste va négocier ses diamants à la baisse sur le marché. Exemple, un diamant avec une taille qualifiée de excellente n’aura pas de rabais, par contre, le même diamant avec une taille very good aura 5%, Good 10% ou plus, Faire 15 à 20% selon voire plus etc. Le prix final du diamant sera aussi lié à la clarté. Plus le diamant est sale, plus on ira chercher une ristourne. Cela dépend de votre fournisseur, depuis combien de temps vous faites affaire avec lui, etc.
L’objectif du vendeur, c’est donc de vous vendre un diamant pas très joli qui lui permet de jouer avec une bonne marge. Si le vendeur vous offre un diamant au prix de gros, donc du Rapaport, avec la liste de prix sous les yeux, vous aurez l’impression de faire une bonne affaire en achetant au prix de gros. Mais, ce diamant vaut fort probablement moins à cause de la taille et une ristourne de 10% à 30% sur un diamant de 10000$US voire 20000$US ça fait vite des sous pour le vendeur. La surprise vient souvent quand vous faite faire une évaluation du caillou, ou l’on vous informe qu’il est vraiment mal taillé, ou que vous avez été trompé sur un grade ou deux de la couleur ou de la clarté. Ne vous méprenez pas ça arrive tous les jours et souvent aux plus riches qui pensent faire des affaires en négociant des prix plancher.
Acheté donc un diamant avec certificat, mais vous allez voir que les prix vont monter vite, mais vous limitez les dégâts. Ensuite, faite très attention à la qualité de la taille du diamant. C’est finalement elle qui va lui donner toute sa brillance et son feu.

Mon conseil, c’est de chercher un diamant qui soit très bien taillé. Un diamant bien taillé est fort probablement un beau diamant* avec une belle clarté et une belle couleur. Ce diamant aura toujours une bonne valeur marchande contrairement à un vilain diamant. Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, le diamant n’est pas rare en soit. Un rubis birman de belle qualité est de loin plus rare qu’un diamant et vaut bien plus cher dans certain cas.

* Le diamant est anisotrope du point de vue de sa dureté ce qui le rend terriblement complexe à tailler. C’est donc pour cela que les pierres avec une taille excellente sont souvent de très beaux diamants. Les tailleurs n’aiment pas perdre du temps pour tailler une cochonnerie. Ces diamants de basse qualité sont quasiment tous taillés en Inde aujourd’hui.

Un rapide topo sur les prix de gros du diamant taillé rond brillant, des imitations et des synthèses. Je vous laisse imaginer le prix de détail…

Prix pour un diamant de 1 carat clarté F, couleur D, Excellent cut 23.000$US
Prix pour un diamant de 2 carats clarté F, couleur D, Excellent cut 80.000$US
Prix pour un diamant de 3 carats clarté F, couleur D, Excellent cut 282.000$US
Prix pour un diamant de 4 carats clarté F, couleur D, Excellent cut 400.000$US
Prix pour un diamant de 5 carats clarté F, couleur D, Excellent cut 735.000$US
Les diamants de cette qualité sont excessivement rares et ils seront tous monté en Or 18K ou platine. Vous verrez qu’à Mexico, presque tous les diamants sont montés en Or 14K c’est un signe que le diamant n’est pas beau ! Quand vous payez 10.000 pour un diamant, le prix de l’Or importe peu. Monter un diamant en Or 14K c’est un signe de recherche d’économie, ce qui est rarement bon en bijouterie quand on parle diamant.

L’imitation la plus répandue aujourd’hui du diamant c’est le Zircon Cubique (CZ) il se fabrique à la tonne en Chine et coûte moins de 1 $US du carat. Cette imitation est particulièrement difficile à reconnaître pour le néophyte. Cependant, elle a plus de feu que le diamant (dispersion) et la densité est presque le double de celle du diamant. Avec un testeur, qui test la conductivité électrique et thermique, il est facile de le déceler. Un professionnel va le reconnaître juste en le prenant dans la main (pierre nue). À la loupe il fera facilement différence. Les CZ sont généralement propres, incolores et parfaitement bien taillés, ce qui est relativement rare pour un diamant et si on vous l’offre à 1000$US pour un carat, vous savez maintenant que ce n’est pas possible !
Il existe beaucoup d’autre imitation, mais qui sont moins courantes de nos jours, comme la moissanite, le titanate de strontium, le GGG, le YAG, le Zircon naturel, le verre, le spinelle synthétique. Tous ont quelque chose qui les différencie avec le diamant, que ça soit la dureté, le système cristallins, la densité, et surtout les propriétés physique de la pierre.

Un mot rapide sur les diamants synthétiques. Ces diamants sont une réplique parfaite du naturel* et ne se trouve pas facilement sur le marché. On les trouve généralement en dessous de 2 carats parce qu’ils sont difficiles à faire « grandir ». Ils sont généralement assez chers. Je ne suis pas un spécialiste du synthétique, mais je dirais un bon 2000$US du carat dépendant de la couleur et de la clarté. On trouve par conte des petits diamants synthétiques de couleur bleue, rose et jaune de 0.01 à 1.5 carat avec des prix qui varient de 800 à 3000$ du carat.

*Impossible de détecter avec un testeur. Cela prend du matériel de labo pour le déceler.

Un dernier mot sur les traitements. Le marché actuel montre une flambée des prix pour les diamants de couleur. Il y a donc beaucoup de diamants sur le marché qui sont irradiés et chauffés pour donner toute une gamme de couleur dont certaines sont très très rare. Les diamants irradiés sont de nos jour sûr pour l’utilisation, contrairement à certaines méthodes anciennement utilisées.
Le classement des diamants naturels de couleurs par rareté donne : rouge, violet, rose, bleu, vert, brun, jaune et finalement blanc. Le diamant rouge est le plus rare et l’on parle en million de $US par carat. Quand le prix est trop alléchant, il vaut mieux se poser les bonnes questions !

En conclusion, connaissant un peu les prix du diamant sur le marché de gros, vous avez une meilleure idée de pourquoi sur le marché mexicain, mis à part quelques exceptions, il est difficile de trouver des pierres de belles qualités, surtout au-dessus de 1 carat. Les gens veulent du diamant, mais souvent ne peuvent pas payer le prix du marché international et cela se comprend. Par exemple, le revenu moyen d’un avocat en Suisse et au Mexique n’est pas comparable. Si une personne de revenu moyen pourrait payer un solitaire de un carat en Suisse, ce n’est pas le cas ici à DF (bon je n’ai pas non plus la grosse clientèle de DF. J’ai eu comme client des avocats à Mexico qui ne pouvaient pas payer un solitaire de 0.30 carat de belle qualité. Le choix se porte alors sur des pierres de moindre qualité, ce qui est souvent un mauvais choix au niveau du placement. Il vaut mieux acheter petit et beau que gros et moche.

Ici un lien avec une entrée Rapaport de 2008 (les prix ont un peu monté depuis) pour les diamant de 1.00 à 1.49 carats. Le chiffre se multiple par 100 pour avoir le prix.
Ex diamant 1.3 carats couleur F et clarté VS2 = 79 x 100 = 7900$US par carat. Prix du diamant 7900 x 1.3 = 10270$US prix de gros si le diamant est de taille excellente !

http://halefis.com/images/Rap2008.jpg

Bonne lecture.
Olivier Louy, M.Sc., A.G., Cert GA
Avatar de l’utilisateur
Oliverito
Amigo
Amigo
 
Messages: 30
Inscription: 12 Avr 2011, 15:45

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Tortuga » 08 Mai 2011, 07:44

Oliverito, chapeau bas. Je me suis régalé avec ton topo sur le diamant. Tu as su tout expliquer avec une clarté et une concision qui me laissent pantois. Au professionnalisme tu allies les talents d'un parfait vulgarisateur. :merci:

J'espère, qu'à la lumière de tes explications, les éventuels acheteurs sauront mieux quelles sont les différentes caractéristiques du diamant et les pièges à éviter lors d'un achat. Il est bien entendu que même en les connaissant, il est difficile pour un néophyte de faire la différence entre une bonne et une mauvaise taille ou de déterminer quelle est la vraie couleur d'un diamant. Je me trompe si j'affirme qu'il reste à devoir faire confiance à un bon professionnel qui aurait pignon sur rue ? Mais dis-moi, à quoi reconnait-on un bon professionnel, honnête ? Tu nous fais un topo là dessus ? ;)
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Oliverito » 08 Mai 2011, 21:00

Dans ce domaine, c'est la confiance qui prime et c'est un chemin de croix. Je ne connais pas encore beaucoup de monde à DF parce que cette confiance, et particulièrement ici au Mexique, est très difficile à gagner. Il y a trop de magouilles et de combines sur la marché et les pires, pour ne pas les nommer, ce sont les gars du mont de piété... Mais ça ça sera le sujet d'un post à part LOL :mrgreen:

Dans ce domamine, peu de gens on vraiment des connaissances et afin d'éviter les mauvaises surprises, les acheteurs préfèrent aller dans des magasins connus. Le hic, c'est que les gens du-dit magasin, en connaisse probablement moins que vous et vous vendront sans broncher un synthétique ou une imitation. La seule garantie c'est de se couvrir en demandant un certificat pour les diamants et les pierres de couleurs, qui certifie que les pierres sont naturelles et non traitées. Au pire vous avez un moyen de vous retourner contre le magasin s'il y a malversation.

Quelques expériences du marché mexicain:
Il y a quelques mois, j'ai eu au lab une bague magnifique montée en or blanc 18K, diamants et sapphire une bague à 20000$US. Le sapphire de 2 carats était synthétique, valeur 2$US. Je suis aller dernièrement avec un client au centre-ville. Il voulait acheter un rubi de 5 carats et il avait une proposition. Comme perso je n'en avais jamais vu de ma vie je me suis dis allons voir ça. Finalement, le gars en avais une poignée et c'était des rubis traités au verre qu'il vendait pour 3000 pesos pièce. Prix du rubi traité au verre sur le marché à Bangkok 30 pesos. Il y a deux semaines un gars vient au labo avec un rubis de 20 carats magnifique qu'il a payé 400$US, résultat rubi verneuil synthétique, valeur 5$US. La semaine passée un de mes client reviens des Indes avec 5 magnifiques Topaz payée 500$US, oups, quartz, citrine synthétique valeur 5$ le kilo. Pour finir, la semaine passé un m'écris de Veracruz ou une personne voulais que je fasse une expertise sur des bruts d'émeraude de plusieurs millier de carat. Je vous passe les photos ça vaut le coup d'oeil:
http://halefis.com/images/Emeraude/200720101525.jpg
http://halefis.com/images/Emeraude/200720101527.jpg
http://halefis.com/images/Emeraude/200720101530.jpg
http://halefis.com/images/Emeraude/200720101531.jpg
Voilà je n'ai pas eu besoin de me déplacer pour lui dire que c'était des morceau de verre coulé. Une émeraude de cette taille et de cette couleur et de cette clarté vaudrait plusieurs millions de dollars.

J'ai fais une petite statistique il y a quelques mois, désolé c'est en anglais:

What do we have in the Mexican market?
Stones checked:
Blue-light blue stones = app. 60
Red stones = app. 120
Violet-purple stones = app. 35
Green stones = 15
Various = 7
Total = app. 237 stones
What did I get after a quick selection of app. 50% of the stones?

1 Quartz (Rose)
1 Jadeite (White)
1 Nephrite (Green)
1 Topaz (Dark Blue)
2 Garnet Almandine (Brownish-Red)
1 Dyed Agat (Green)
2 Composite stones synt. Spinel (Blue)
4 Plastic Stone
20 Cubic Zirconia (Violet, Colorless, Red, Yellow)
4 Synthetic Corundum (Blue to Purple)
30 Synthetic Ruby (Red)
6 Synthetic Spinel (Dark blue to Green)
17 Glass (Green, light Blue, Red, Pink, cat’s eye)
16 Glass Rare Earth spectrum (Red)
11 Glass Selenium spectrum (Red)

Les résultats parlent d'eux-même. Environ 5% de pierres naturelles de peu de valeur et le reste sont des imitations ou des synthèses. Bon ce n'est qu'une petite statistique qui ne représente certainement pas le volume total des transactions en la matière au DF. Mais ça donne une idée.

Je dois dire que dans ce domaine, c'est rare de trouver un professionnel de confiance qui a pignon sur rue et probablement que ses services seront très cher. Il faut juste garder en mémoire que les miracles et les bonnes affaires sont rares dans ce domaine. Il y a beaucoup d'imitation en vente tout simplement parce qu'une gemme naturelle, non traitée coute cher dépendant du type de cristal. Si vous vendez un rubi synthétique de 2 carats, monté sur une bague en or de 12K voire 10K avec des melee diamants de mauvaise qualité pour 300$US, vous faire une très grosse marge de bénéfice. Cette même bague vaudrait entre 20 et 30000$US si elle était montée avec des pierres naturelles de première qualité et en or 18K.

Je pense qu'un bon professionnel c'est une personne qui prends bien le temps de répondre à vos questions. Une personne qui déclare les traitements et les imitations est généralement une personne qui connaît l'étique de son métier. Pour le moment je n'ai pas vraiment d'adresse à vous donner et la seule aide que je peux vous fournir, le cas échéant, c'est de répondre à vos questions pour lever des doutes.

Salutation
Olivier Louy, M.Sc., A.G., Cert GA
Avatar de l’utilisateur
Oliverito
Amigo
Amigo
 
Messages: 30
Inscription: 12 Avr 2011, 15:45

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Tortuga » 08 Mai 2011, 23:22

Je ne comprends pas bien le rôle de ton cabinet. Il s'agit d'expertises, de conseils... ?
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Oliverito » 11 Mai 2011, 20:04

Hello,

Je tiens un laboratoire d'expertise, d'évaluation, d'identification des diamants et pierres de couleur au D.F. Je donne aussi du conseil, mais malheureusement, les gens viennent après l'achat, jamais avant et donc toujours trop tard.
Le laboratoire émet des certificats d'authenticité pour chaque pierre généralement en anglais et espagnol, signée et estampée par le gemmologue acrédité, moi :P . Je vous met une copie ci-après. Je ne fais généralement pas de certificat pour les pierres de synthèse et les faux, à moins que le client en a besoin pour déposer une plainte*.

En générale c'est moi qui donne les mauvaises nouvelles: Pierres synthétiques, traitées, imitations, faux, etc. Tous les gens qui achète sur Internet par exemple, on fréquemment de mauvaises surprises. es bonnes occasions sont rare sur le marché et les combines sont légions. Les beles pierres et les beaux diamants, comme vous pouvez vous en rendre compte, c'est une histoire de gros sous. Ceci dit, ça m'arrive d'avoir de bonnes occasions, de tomber sur la perle rare. Un client de content parce que sa pierre vaut plus que le prix du certificat :transpi:

*C'est arrivé il n'y a pas très longtemps pour une pierre acheté sur Internet, là ou tout le monde espère faire l'affaire du siècle.
La pierre se devait être une Iolite de couleur vert foret, plutôt rare de 14 carats. Finalement la pierre était un quartz synthétique valeur 1$ prix payé 150$. Le client a été remboursé et il m'a offert la pierre pour le lab.

Je fais aussi l'évaluation de bijoux basé sur les prix du marché international.

Salutation

http://www.halefis.com/images/RIMG0209.JPG

http://www.halefis.com/images/RIMG0211.JPG
Olivier Louy, M.Sc., A.G., Cert GA
Avatar de l’utilisateur
Oliverito
Amigo
Amigo
 
Messages: 30
Inscription: 12 Avr 2011, 15:45

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Tortuga » 12 Mai 2011, 08:23

Cette fois-ci je crois avoir tous les éléments en main. Enfin, presque tous car... je n'ai pas de diamant à faire expertiser. :(
Avatar de l’utilisateur
Tortuga
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 7293
Inscription: 06 Nov 2005, 23:33
Localisation: Limoges

Re: La gemmologie à Mexico - Le Diamant en bref.

Messagede Sara » 30 Déc 2011, 12:57

Bonjour , MR donc voila je ve vous poses une question je une bague très jolie en or 24 carat il y a un Pierre violet dessus de belle taille , donc voila je les passe au detecteur de diamant fêtais positif donc je essaye sur un autre modèle ça me dit négatif je comprend pas donc j'aimerais votre avis merci d'avance
Sara
Turista
Turista
 
Messages: 1
Inscription: 30 Déc 2011, 01:01


Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités