Fêtes du calendrier aztèque (Citlalhuicatl)

A la découverte du passé... Partagez vos connaissances sur la riche histoire et les traditions mexicaines.

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

Fêtes du calendrier aztèque (Citlalhuicatl)

Messagede Citlalhuicatl » 27 Oct 2005, 18:40

[EDIT CACALOTL : J'ai préféré regrouper tous les posts de notre Italienne préférée consacrés au calendrier solaire des Aztèques]

CIAO CIAO A TUTTI! :D

Je reprends mes aimés sujets culturels… :mrgreen:
Le jour de morts s’approche, et j’ai pensé de partager avec vous quelques infos à propos des fêtes mexicas qui se succedaient pendant l’année solaire…peut-être vous trouverez cela intéressant…ou degoûtant, qui peut savoir? Chaque personne est bien differente! :D
J’aimerais bien parler chaque mois d’une fête…si cela sera possible…et enfin, un appel à mon ami Cacalotl: ton aide serait bienvenue, tu sais? :sm30:

Maintenant je vais donc parler de la vingtaine de QUECHOLLI, qui se developpait entre le 31/10 et le 19/11 en 1519, l’année de l’arrivée des Espagnols au Mexique, et qui serait donc commencée juste dans quelques jours.

Le nom de la vingtaine signifie “Spatule Rose”, et il s’agit bien d’une allusion à la guerre sacrée, aux guerriers, aux victimes heroïques et au Soleil.

Les 5 premiers jours il ne se passait rien, et ensuite, durant 3 jours, on fabriquait des fleches dans la cour du temple de Huitzilopochtli. Le huitième jour les adultes et les jeunes gens s’extrayaient du sang des oreilles et s’en enduisaient les tempes, s’abstenant de relations sexuelles afin que la chasse soit bonne.
Le jour suivant on s’entraînaint au maniement de l’arc et le dixième jour on commemorait les défunts morts sur le champ de bataille.
Dans la seconde partie, les hommes se rendaient à la “Montagne de l’Herbe Sèche”, le Zacatepec ( sud-sud-ouest de Mexico ) où il y avait une gigantesque battue. Le gibier capturé etait mis à mort comme des prisonniers de guerre, et ceux qui capturaient un cerf ou un coyote étaient recompensés avec riches mantes. Enfin on allumait du feu pour manger le gibier.
Le même jour on procedait à la presentation publique des esclaves qui devaient être sacrifiée à la fin de la vingtaine.
Après le rite appelé “Entrée dans la sable”, qui se passait pendant la soirée, les victimes devaient veiller la nuit et on leur prelevaient des cheveux. Le jour suivant elles étaient toutes sacrifiées.

( Je crois que peut- être c’est mieux omettre les aspects les plus spécifiques du sacrifice…en tout cas, si quelqu’un veut connaitre quelques details macabres…estoy aqui!!!! :yes: )

Comme toutes les ceremonies liées à l’année solaire, Quecholli represente la reactualisation des anciens mythes meso-americains, En particulier, la deuxième partie de la fête, la battue sur le Zacatepec, c’est la reactualisation des pérégrinations des Toltèques vers la Terre Promise, guiés par Mixcoatl, le père du Serpent à Plumes, Quetzalcoatl. Voila le role très important de la chasse et de l’offrande du gibier au Dieu du Feu, Xiuhtecuhtli/Huehueteotl.
Chaque moment de la fête renvoyait aux aspects spécifiques du mythe, et ceux qui partecipaient étaient eux-mêmes des “ixiptlas”, c’est-à-dire des images, des enveloppes, des anciens personnages mythiques.


Voila un petit resumé…même si, comme on dit en Italie…”Non è farina del mio sacco”…”No es de mi cosecha”…he he he he!!!!! :mrgreen: Si vous voulez des indications bibliographiques…estoy siempre aqui!!!

Bonne lecture et à la prochaine fête! :sm9:

"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

bravo Citla

Messagede diana » 28 Oct 2005, 08:36

Hola Citlalhuicatl,

Muy interesante como siempre tus aportaciones, en lo que a mi respecta ignoraba completamente la existencia de esta fiesta de la espatula rosa (como de muchas otras cosas de nuestra cultura e historia), y de hecho no entiendo el porqué del nombre.

saludos

diana
diana
Verdadero Mexicano
Verdadero Mexicano
 
Messages: 416
Inscription: 15 Sep 2005, 16:16
Localisation: Perros bravos, N.L.

Merci pour ce moment de culture

Messagede al1_gibert » 28 Oct 2005, 08:48

Juste une petite question à la lecture de ton sujet. Qu'est-ce que les "mantes" dont étaient récompensés les meilleurs chasseurs.

J'ai pensé à un mot espagnol non traduit dans ton texte. J'ai donc ouvert mon dictionnaire et j'ai trouvé plusieurs traductions :
1. beurre, friture -> ça ne doit pas être ça
2. couverture, écharpe -> ça me parait plus plausible mais est-cela ?

Alain
Avatar de l’utilisateur
al1_gibert
Latino
Latino
 
Messages: 86
Inscription: 08 Mar 2005, 09:54
Localisation: Paris 19è

Messagede CAMI » 28 Oct 2005, 10:30

Moi aussi, une petite question (décidément, très intéressant ton message...) sur le rite "Entrée dans le sable" : sait-on pourquoi il s'appelait comme cela et en quoi il consistait précisément ?
CAMI
Turista local
Turista local
 
Messages: 17
Inscription: 05 Oct 2005, 14:13
Localisation: Paris

Messagede Citlalhuicatl » 28 Oct 2005, 11:59

Hola!!!!Je suis très contente de vos questions…:D
Je regrette, je ne sais pas si je pourrai repondre en espagnol…mais je peux essayer! :yes:

Diana: tu pregunta es muy interesante. Quecholli es el nombre de la veintena entre todos los pueblos de lengua nahuatl, y muchos autores piensan que quiere decir “Espatula Rosa” porqué la traduccion es “pajaro de rico plumaje”. La explicacion no es simple: segun dos autores ( Duran y Tovar ) este nombre designaba, por extension, una lanza o una jabalina decorada con plumas de espatula rosa. Quizas puede ser una alusion a un acontecimiento mitico: la aparicion del Sol, cuando entrego a sus cuatrocientos hijos flechas y jabalinas adornadas con plumas de Quecholli para que hiciesen la guerra y lo alimentasen.
Ademas los senores que partian hacia la guerra a la cabeza de sus tropas llevaban vestidos e insignias de plumas de espatula, y, sobretodo, las almas de los guerreros muertos se tranformaban en Quecholli que vivian en los arboles del “paraiso” Tamoanchan.
Quecholli era una “fiesta de los pajaros” y de las armas adornadas con plumas de espatula, y por tanto hay una evidente alusion a los guerreros, a los difuntos y a los cuatrocientos hijos del Sol, los Mimixcoas, prototipos de las victimas sacrificadas.

Al1_gibert: la traduction c’est bien la deuxième que tu as trouvé… :yes:
Ce que j’ai écrit est tiré d’un texte français, et dans le dictionnaire j’ai trouvé MANTE = CAPA

CAMI: l’ “Entrée dans le sable”, Xalaquia, c’est un rite qui n’est presque jamais decrit ou expliqué dans les souces à notre disposition. On sait seulement qu’il avait lieu la veille ou le jour meme de la mort. Selon quelques auteurs c’était simplement une expression technique pour decrire la dernière sortie en public des victimes; autres savants pensent à un rite spécifique qui se passait avant le sacrifice.
Parfois c’est très interessant constater que dans les codex, devant les temples, il y avait des monticules ou des espaces de sable. Encore une fois peut-etre les mythes nous aident à trouver une possible interpretation, puisque lors de la naissance de Huitzilopochtli ( le Colibri Gaucher, le dieu des Mexicas ) sur la montagne Coatepec, on parle d’un lieu, devant le Coatepec, appelé coaxalpan, c’est-à-dire “sur la sable du serpent”, lieu reproduit devant le temple de Huitzilopochtli, à Mexico.
Ces espaces symbolisaient, probablement, le Tlalocan, le paradis de Tlaloc, le dieu de la pluie et de la végétation, et le sable etait donc un lieu reel; le rite consistait peut-etre à le fouler, et les victimes qui “entraient dans le sable” allaient bientot dans le Tlalocan.

J’espere avoir bien repondu à vos questions… :sm9:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Cacalotl » 28 Oct 2005, 13:01

Une petite précision que Citlalilhuicatl a omise de faire : le calendrier aztèque a connu d'importants décalages parce que les Mexicas et d'autres peuples de Mésoamérique ne connaissaient pas l'année bissextile.
Cela explique qu'à l'époque aztèque, tout est décalé de presque 6 mois, que la Fête des Semailles ait lieu au moment de la récolte du Maïs et inversement

La fête de Quecholli était originellement placée entre le 2 et et le 21 juin.

;)
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3757
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Messagede diese » 28 Oct 2005, 14:18

Merci, très intéressant. :transpi:
diese
Amigo fidèle
Amigo fidèle
 
Messages: 50
Inscription: 24 Mar 2005, 09:56
Localisation: Paris

Messagede Jane » 28 Oct 2005, 20:07

:yes: =D> Super j'en redemande !!!!!!!!
Jane @ http://mexico.canalblog.com/
Modo bourreau ou burro (au choix)
Vive les vacances !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jane
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 9045
Inscription: 29 Mar 2004, 10:01

Messagede Citlalhuicatl » 28 Oct 2005, 22:44

Merci pour vos compliments... :merci:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Cacalotl » 29 Oct 2005, 00:34

Avec Citlalilhiucatl, nous pensons évoquer les différentes vingtaines du calendrier solaire mésoaméricains. L'idée vous paraît-elle intéressante?
J'essaierai d'apporter les petits détails, notamment en ce qui concerne les calendriers mayas (que je ne maîtrise pas :D) ou l'évocation de telle ou telle divinité.

Si vous êtes intéressé(e)s, je vous livrerai quelques comptes-rendus de lecture que j'ai publiés sur des bouquins d'art ou d'histoire sur le Mexique ancien et colonial...

A bon entendeur !
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3757
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Messagede Mephisto » 29 Oct 2005, 01:03

Cacalotl a écrit:Avec Citlalilhiucatl, nous pensons évoquer les différentes vingtaines du calendrier solaire mésoaméricains. L'idée vous paraît-elle intéressante?
J'essaierai d'apporter les petits détails, notamment en ce qui concerne les calendriers mayas (que je ne maîtrise pas :D) ou l'évocation de telle ou telle divinité.

Si vous êtes intéressé(e)s, je vous livrerai quelques comptes-rendus de lecture que j'ai publiés sur des bouquins d'art ou d'histoire sur le Mexique ancien et colonial...

A bon entendeur !


L'idée me parait très séduisante et j'attends avec impatience les publications sur le forum !

¡ La idea me parece muy seductora y espero con impaciencia las publicaciones sobre el foro!
Mephisto
Turista local
Turista local
 
Messages: 18
Inscription: 03 Fév 2005, 13:30

Messagede Citlalhuicatl » 29 Oct 2005, 21:32

Nous attendons donc vos avis à ce propos... ;)
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede diana » 29 Oct 2005, 22:18

salut,

Moi aussi je trouve l'idée très intéressante.
L'année dernière on m'a offert un agenda avec un calendrier mésoaméricain (soit dison maya, mais lequel??? Il en existe plusieurss???).

J'ai été ravie de l'utiliser dans la vie de tous les jours, et j'ai appris pas mal de choses (je n'ai pas tout retenu).

Bien sur, des fois c'était un peu compliqué, par exemple quand on fixait des réunions avec les collègues, j'étais pas forcément au même mois qu'eux...

en attendant la suite...saludos

diana
diana
Verdadero Mexicano
Verdadero Mexicano
 
Messages: 416
Inscription: 15 Sep 2005, 16:16
Localisation: Perros bravos, N.L.

Messagede Citlalhuicatl » 30 Oct 2005, 13:04

Merci Diana pour ton avis! :yes:

En ce qui concerne les calendriers mayas...je donne la parole à Cacalotl...mes connaissances ne depassent pas le Plateau Central du Mexique... :transpi:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Cacalotl » 30 Oct 2005, 17:48

Je ne connais guère mieux les calendriers que toi, ma chère voûte étoilée :D

Diane, disons que chaque civilisation avait ses mois mais que globalement il y avait une correspondance entre celui des Mayas et celui des Aztèques. Pour cela, je t'invite à lire le livre de Michel Graulich, Le sacrifice aztèque édité chez Albin Michel, qui reprend ces aspects quelque peu techniques.

N'oublions pas que les peuples mésoaméricains utilisaient le calendrier solaire. Mais, par observation, ils étaient en mesure de situer la position des astres (Soleil, Vénus, Mars, Lune).

Les Aztèques utilisaient un calendrier solaire de 18 mois de 20 jours ou vingtaines auquel on ajoutait 5 jours considérés commes néfastes et durant lesquels on évitait toute activité, y compris les accouchements (au cas où cela arrivait, on s'arrangeait avec le prêtre local pour modifier la date de la naissance).
Ils utilisaient parallèlement un calendrier basé sur les mouvements de Vénus. Il s'agissait de 13 mois de 20 jours.
Les deux calendriers entraient en coïncidence tous les 52 ans, ce qui donnait lieu à l'avènement d'un nouveau "siècle" et l'allumage d'un Feu nouveau de 52 roseaux attachés, sensé alimenter tous les foyers et édifices de l'Empire.

Le calendrier vénusien était selon toute vraisemblance, très bien connu des Mayas, des Zapotèques ou d'autres civilisations. L'orientation astronomique de certains édifices à travers tout le pays en témoigne.
Mais les Mayas ont développé deux systèmes de décompte: le compte long compte le nombre de jours écoulées depuis une date mythique de création sous forme très complexe. Le compte court indique seulement le jour, le mois, un peu comme si nous désignions le 14 avril 1985 par 14/05/85. Ce compte pose des problèmes aux archéologues et à ceux qui décryptent les glyphes, les épigraphistes. En effet, on ne sait pas à quel siècle cela correspond...


Voici quelques liens pour les curieux :

Pour établir une correspondance des dates entre notre calendrier et celui du soleil chez les Aztèques

http://www.azteccalendar.com/calendar-calculator.html

Sur le contenu des calendriers et l'influence du calendrier maya sur celui des Aztèques:

http://www.public.iastate.edu/~rjsalvad/scmfaq/calendar.html

Je renvoie également à la description de la Pierre du soleil présentée sur ce forum. Il y aurait bien quelques petites que je souhaiterai y modifier. Je verrai ça avec les modos ;)

Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3757
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Suivante

Retourner vers Archéologie et Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités