Fêtes du calendrier aztèque (Citlalhuicatl)

A la découverte du passé... Partagez vos connaissances sur la riche histoire et les traditions mexicaines.

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

Messagede Citlalhuicatl » 11 Mai 2006, 20:34

Grazie Jane...mais peut-etre ce mois-ci j'ai trop écrit... :oops:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Xochitl » 11 Mai 2006, 20:44

C'est jamais trop quand c'est intéressant! ;)
:sm11: Modératrice
On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. N.Bouvier

Carnets de voyages... http://www.fleuf.fr
Cuisine mexicaine... http://www.casamex.fr
Avatar de l’utilisateur
Xochitl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6337
Inscription: 05 Mar 2004, 00:50
Localisation: Lyon

Messagede 'tit piment » 12 Mai 2006, 00:07

Moi aussi j'aime beaucoup ce genre d'articles Citlalhuicatl.
En plus ça m'a pas prit tant de temps que ça pour tout lire (bon les yeux piquent un peu a la fin mais c'est tout ^^)

En fait ce qui m'a prit le plus de temps c'est de lire les noms propres encore imprononçables pour moi :P
C'est vraiment un problème pour moi cette histoire de noms des civilisations précolombiennes. Par exemple rien que pour prononcer "Coatzacoalcos", il faut un temps de réflexion pour sortir les syllabes dans le bon ordre !!!

En tout cas n'hésite pas si tu as d'autres choses à nous apprendre de ce genre et pourquoi pas pour moi une méthode pour ne plus galérer avec les noms anciens. ;)
Yo no puedo caminar porque no tengo, porque me falta M........ que fumar !!!
Avatar de l’utilisateur
'tit piment
Amigo fidèle
Amigo fidèle
 
Messages: 43
Inscription: 17 Avr 2006, 19:49
Localisation: Nantais à Monterrey

Messagede Citlalhuicatl » 12 Mai 2006, 20:33

Merci 'tit piment... ;)
Les noms précolombiens sont très complexes, c'est vrai...mais très charmants!J'aimerais suivre un cours de Nahuatl, mais en realité moi non plus je ne sais pas comment en prononcer certains... :oops:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Cacalotl » 12 Mai 2006, 20:58

Il faut se procurer la Grammaire du nahuatl, écrit par Michel Launey et publié chez l'Harmattan ou suivre les cours d'initiation au nahuatl à l'INALCO, rue de Lille, à Paris. ;)
Avatar de l’utilisateur
Cacalotl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 3757
Inscription: 03 Juin 2005, 09:00
Localisation: Un Picard à Monterrey

Etzalcualiztli

Messagede Citlalhuicatl » 30 Mai 2006, 18:18

La fête que je vous propose ce mois-ci est déjà commencée depuis 7 jours…la honte! :transpi:

Il s’agit de Etzalcualiztli, placée entre le 24 mai et le 12 juin en 1519.
La dénomination de ce mois signifie “Manducation de bouillie de maïs”, puisque pendant ces jours on mangeait une bouillie de maïs et haricots, symbole de la prospérité.
Cette vingtaine était consacrée à Tlaloc et à sa femme, la déesse Chalchiuhtlicue.
Les sources nous racontent qu’on choisissait des victimes-représentations des dieux, et qu’elles vivaient ensemble pendant vingt jours avant d’être sacrifiées à minuit. Selon Olmos on sacrifiait dix ou vingt victimes, tandis que Pomar parle de dix ou quinze enfants.

Etzalcualiztli était la grande fête du clergé; Tlaloc était le patron des prêtres, et, en effet, il était appelé aussi “Tlamacazqui”, c’est-à-dire “Prêtre”.

Image
La fête de Etzalcualiztli, Codex Magliabecchiano, 34r.

Le soir du vingtième jour, dans le temple de Tlaloc, le Tlalocan, on veillait auprès des victimes représentant les Tlaloc. À minuit on sacrifiait les prisonniers de guerre, et puis on tuait les ixiptlas des dieux de la pluie; les coeurs étaient déposés dans un mixcomitl, un “récipient de nuages”. On brulait aussi des papiers sacrificiels, des plumes précieuses et des jades.
Ensuite les prêtres embarquaient et se rendaient à la “caverne de l’eau”, le tourbillon de Pantitlan. Le grand prêtre y déversait le contenu du récipient. On jettait aussi à l’eau des jades et des papiers sacrificiels. Le grand prêtre élèvait un encensoir rempli de papiers brulants et le lanceait à l’eau.

La récolte était termine, et donc on laissait reposer les instruments aratoires en leur faisant des offrandes.

En ce qui concerne Chalchiuhtlicue, on façonnait dans le Tlalocan une effigie de la déesse; des offrandes lui étaient presentées et après on immolait devant elle une personnificatrice fournie par les marchands d’eau. Le roi aussi lui rendait hommage: il décapitait des cailles et il l’encensait.

Quetzalcoatl et son jumeau Xolotl étaient également honorés, probablement en tant que dieux des Vents liés aux Tlaloc. En effet on disait que Quetzalcoatl “balayait le chemin de la pluie”, tandis que Xolotl était evoqué quand on avait de la sécheresse. Ils étaient liés aussi aux travaux des chmps. Quetzalcoatl était le patron du “coatl”, le poteau qu’on utilisait pour ouvrir les trous, et il ne faut pas oublier que Xolotl aussi avait une fonction pareille:il ouvrait le chemin pour rejoindre l’interieur de la terre. Cette divinité aux traits de chien guidait les âmes des morts au Mictlan.


Image
Quetzalcoatl et Xolotl, Codex Borbonicus 26.

Image
Xolotl, Codex Borgia 65.

Comme dans les vingtaines précédentes on célèbrait la prospérité. Cette cérémonie marquait le début de la deuxième moitié de la saison sèche et du jour - n’oublions pas que originallement elle était placée entre le 19 décembre et le 7 janvier – et on fetait Tlaloc, c’est-à-dire l’aspect mâle de la terre; il était remercié pour les bienfaits reçus et on lui demandait des faveurs pour la saison prochaine.


Chicos y chicas, le 12 juin est aussi la date du premier match de l’Italie aux Mondials!!!!
:mrgreen: :sm2:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Tecpatl » 30 Mai 2006, 18:21

:yes:

Tec
"Les choses qui nous paraissent innocentes ou dénuées d'intérêt sont bien souvent les preuves tangibles de notre ignorance".
A.C. Clarke
Avatar de l’utilisateur
Tecpatl
Amigo fidèle
Amigo fidèle
 
Messages: 42
Inscription: 11 Fév 2005, 16:43
Localisation: Près de Paris

Messagede Citlalhuicatl » 15 Juin 2006, 18:50

Je regrette mais je ne sais pas quand je pourrai écrire les articles des autres fetes...je suis fort occupée maintenant. :(
Surement après le 5 juillet!Et bien...après le 5 juillet j'aurai beaucoup de rendez-vous... :transpi: Ma vie va recommencer! :D
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Messagede Xochitl » 15 Juin 2006, 21:53

C'est déjà tellement bien tout ce que tu as fait Citla, repose toi aussi! :D Et puis concentre toi sur tes examens, tu auras le temps après pour bien en profiter. Bon courage pour la fin de l'année!
:sm11: Modératrice
On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait. N.Bouvier

Carnets de voyages... http://www.fleuf.fr
Cuisine mexicaine... http://www.casamex.fr
Avatar de l’utilisateur
Xochitl
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6337
Inscription: 05 Mar 2004, 00:50
Localisation: Lyon

Messagede Citlalhuicatl » 10 Juil 2006, 11:45

Bientot bientot les autres articles sur les fetes aztèques! :yes:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

AZZURRI CAMPIONI DEL MONDO!!!!!

Messagede iviva » 12 Juil 2006, 18:42

:evil: oui, bravo ! :oops: iviva
iviva
Latino
Latino
 
Messages: 118
Inscription: 10 Juin 2006, 07:02

Messagede Cuauhtémoc » 14 Juil 2006, 21:36

Excellent document, bien joué ! :fume:
Avatar de l’utilisateur
Cuauhtémoc
Amigo
Amigo
 
Messages: 24
Inscription: 10 Juil 2006, 21:39
Localisation: Dans le palais de l'empereur à Mexico-Tenochtitlan.

Messagede Citlalhuicatl » 14 Juil 2006, 22:27

Gracias Aigle Descendant... :fume:

;)
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Tecuilhuitontli et Huey Tecuilhuitl

Messagede Citlalhuicatl » 15 Juil 2006, 18:35

Après une longue période de silence…voilà les nouveaux articles! :D

J’ai pensé de réunir dans un même article les deux fêtes de Tecuilhuitontli et Huey Tecuilhuitl, car elles sont très liées, la deuxième etant la prolongation de la première.

Tecuilhuitontli veut dire “Petite Fête des Seigneurs”, et elle avait lieu entre le 13 juin et le 2 juillet en 1519. Cette vingtaine était dediée à la déesse du sel, Huixtocihuatl. Sahagun nous raconte un mythe à ce propos: persecutée par les dieux de la pluie, sa famille, et tombée en disgrâce, cette divinité est bannie dans les eaux salées.
Elle representait le sel, et les vendeurs de sel avaient le devoir de fournir la victime-representation de la déesse.
Du dixième au dix-neuvième jour les femmes et les filles des sauniers dansaient autour d’elle en chantant, du crepuscule jusqu’à minuit. La déesse chantait de même, tandis que les spectateurs tenaient des tagètes jaunes ou des absinthes.
Au vingtième jour, avant l’aurore, Huixtocihuatl était conduite au sommet de la pyramide de Tlaloc, et tuée après le sacrifice de quatre prisonniers de guerre.
On voit bien que pendant cette cérémonie on fête toujours la période de l’abondance et on continue les célébrations des quatre épouses du dieu Tezcatlipoca que nous avons connu en Toxcatl:la déesse de l’eau (Etzalcualiztli), le sel (Tecuilhuitontli), puis le maïs et les fleurs.


Huey Tecuilhuitl était “La Grande Fête des Seigneurs”, et était placée entre le 3 et le 22 juillet en 1519. Les nobles honoraient leur dieu patron, Xochipilli, “Prince des Fleurs”, ou “Prince Fleuri”, appelé aussi Macuilxochitl, “5 Fleur”. Il présidait aux plaisirs, la musique, le chant, les arts etc.
Selon le Codex Tudela l’esclave qui personnifiait le dieu était habillé “comme un parroquet. Tout de plumes”, et on le promenait dans une litière de plumes de quetzal et maïs. Il était mis à mort écorché et un prêtre revetait sa peau.


Image
L’ixiptla du dieu Xochipilli dans sa litière, Codex Magliabecchiano, 35r.

Huey Tecuilhuitl était aussi la fête de la déesse Xilonen, “Mère d’Epi Tendre” ou “Vierge”. La jeune fille qui devait representer la déesse était conduite à des banquets, des mariages et des marchés, et elle était enivrée, car elle devait être toujours heureuse.
La veille de la fête elle effectuait la cérémonie appelée “Xalaquia” (voir l’explication dans la vingtaine de Quecholli ;) ), tandis que pendant la nuit elle dansait et chantait.
Le jour du sacrifice la jeune Xilonen dansait avec des jeunes filles parées de couronnes et de guirlandes au son du tambour teponaztli; les guerriers vaillants et les gens dansaient autour d’elles.
Ensuite elle était conduite au temple de Cinteotl; un prêtre la prenait sur le dos et la décapitait. Le coeur était offert au Soleil. On voit bien que ce rituel evoque la cérémonie du mariage, quand la future épouse était conduite sur le dos chez son mari. On trouvera le même rituel en Ochpaniztli.

Image
La fête de Huey Tecuilhuitl, Codex Magliabecchiano, 36r.

Pendant ces jours-ci il y avait aussi une cérémonie appelée “course aux fleurs”, effectuée ensuite vers des jeunes gens qui devaient s’emparer des fleurs portés par des jeunes danseuses.
Nous avons déjà vu cette cérémonie pendant la vingtaine de Tititl, quand la course aux fleurs était dediée à la Vieille Dame Ilamatecuhtli, qui devait anticiper la saison sèche.Ici ce qu’on cherche c’est anticiper la saison des pluies.
Les danses serpentantes des hommes, les visites aux mariages, la presence du bâton de sonnailles utilisé par les prêtres sont des elements qui nous rappellent la fecondation de la vierge.
L’eau, le sel, le mais et les fleurs. Avec la prochaine fête on termine les célébrations des quatre épouses de Tezcatlipoca et donc des produits de la terre.

Quand je serai à Bruxelles je ne pourrai plus écrire ces articles...et franchement je ne sais pas qui pourrait continuer mon travail...je regrette! :sm1:
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

Tlaxochimaco

Messagede Citlalhuicatl » 29 Juil 2006, 17:08

Voici une nouvelle fête pour vous!:-)

Je vous propose la vingtaine appelée Tlaxochimaco, “Offrande de Fleurs”, ou Miccailhuitontli, “Petites Fête des Morts”, qui était placée entre le 23 juillet et le 13 aout en 1519.

Encore une fois on connait les rites de cette fête à travers le travail de Sahagún; il nous raconte que les Mexicains allaient dans les champs pour chercher des fleurs; ils confectionnaient des guirlandes pour décorer les temples des dieux. La veille de la fête on preparait des gateaux de maïs et le jour suivant on faisait des offrandes à Huitzilopochtli et aux autres dieux: fleurs, encens et aliments.
L’après-midi, on effectuait une grande danse serpentante des jeunes gens et des guerriers, ceux-ci accompagnés de filles de joie dont la patronne était Xochiquetzal, une des déesses epouses de Tezcatlipoca (fête de Toxcatl).


Image
Fête de Tlaxochimaco (moitié à gauche).Dans cette image on peut voir trois dieux qui s’approchent à des guirlandes confectionnées avec fleurs de maïs grillé. Codex Borbonico, 28.

Le Codex Magliabecchiano nous dit que pendant cette vingtaine on honorait Tezcatlipoca, et qu'il y avait aussi les sacrifices des enfants.

Image
Fête de Tlaxochimaco-Miccailhuitontli. Codex Magliabecchiano, 37r.

Les informateurs de Sahagún racontent aussi que ces jours-ci on cherchait un grand tronc d’arbre ébranché, appelé Xocotl, qu’on plantait dans la terre le mois suivant. Quand l’arbre entrait dans la ville, tout le monde lui faisait des offrandes de fleurs, et il était accueilli par une victime représentant la déesse Toci – la Terre – que nous verrons dans la vingtaine de Ochpaniztli.

En cette Petite Fête des Morts on commemorait aussi les défunts; on apportait fleurs et aliments sur leurs sépultures, et on mangeait de la viande. Certaines sources ajoutent les sacrifices des esclaves.
Il faut souligner qu’on commemorait surtout les mortes en premières couches, les femmes-guerrières.


Image
Fête de Tlaxochimaco-Miccailhuitontli. On voit un paquet funéraire orné avec le masque d’une déesse qui peut etre Xochiquetzal ou Cihuacoatl-Chantico. Codex Telleriano-Remensis, 2r.

La danse serpentante des guerriers et des filles de joie et l’entrée du xocotl dans la ville, qu’on peut considerer comme un gigantesque phallus, sont des connotations sexuelles très évidentes.
Selon certains specialistes originallement la fête était dediée à Xochiquetzal, déesse de la terre, patronne des fleurs et des prostituées. Quand, le mois suivant, le xocotl était planté, cela représentait la fecondation de la terre.
Les sacrifices des esclaves mentionnés dans le Codex Magliabecchiano sont peut-etre liés aux offrandes dediées aux Tlalocs pour la saison des pluies, très proche, car originallement cette vingtaine tombait entre fevrier et mars.

Avez-vous un petit commentaire pour ce petit article? :oops: :merci:
Je suis en train d’écrire les dernière fêtes...après cela vous manquera?Hihihi, je ne crois pas! :P
"In otin ihuan in tonaltin nican tzonquica"

"Anthropology is interpretation of interpretation" - C. Geertz

(\__/)
(o'.'o)
(")_(")
This is Bunny. Copy and paste bunny into your
signature to help him gain world domination.
Avatar de l’utilisateur
Citlalhuicatl
Rey Azteca
Rey Azteca
 
Messages: 3689
Inscription: 01 Avr 2005, 09:35

PrécédenteSuivante

Retourner vers Archéologie et Histoire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités