comment s'installer au Mexique en tant qu'artiste ?

Visa, papiers administratifs, vie sur place, mariage, adaptation... (forum essentiellement en français)

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga, Cacalotl

comment s'installer au Mexique en tant qu'artiste ?

Messagede Maxence » 11 Fév 2005, 22:17

Bonjour,
Après lecture des multiples messages sur le site et surtout un amour grandissant pour ce magnifique pays, je souhaiterai m'installer dans ce pays pour suivre les traces des grands artistes tel que Diego Rivera. Exsite-t-il une possibilité de s'intaller en tant qu'indépendant ? il semble que oui si l'on parcours les informations de l'office d'immigration, mais quelqu'un aurait-il des informations plus importantes. Le but étant de vivre avec ma compagne Méxicaine sur place et de poursuivre ma carrière en tant que professionnel ce qui est déjà le cas en France.
L'Etât encourage t-il les artsites étrangers à venir ? Vois -t-on l'Art comme quelque chose de subjectif ? ou existe-t-il une politique d'ouverture ? Après la visite des magnifiques musées de la ciudad de México, j'espère qu'il est possible de mettre en avant sur toiles les moments de vies de nos amis Mexicains.

Artscows.

P.S: Merci de l'accueil par nos amis Mexicains.
Maxence
 

Messagede cathy » 12 Fév 2005, 08:41

Si tu attends des aides de l'Etat en matiere de creation artistique, tu risques d'attendre longtemps.

Tu cherches des mecenes, il faudra te tourner vers le prive ou les gouvernements etrangers. L'Etat mexicain n'encouragera (et encore, c'est un bien grand mot), que des mexicains un minimum connus.

Maintenant pour ce qui est de suivre les traces de Rivera, je vois que tu ne manques pas d'ambition, mais ne t'attends pas a ce que le gouvernement mexicain te commande une fresque. Les grands travaux de ce genre sont termines depuis longtemps.

[EDIT par Quetzal]
Désolé Cathy, mais je devais corrigé en appliquation de la charte.
Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire; elles le submergent quelquefois, mais sans elles, il ne pourrait voguer. Voltaire
La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'etale ...
Avatar de l’utilisateur
cathy
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 585
Inscription: 05 Mar 2004, 01:53
Localisation: DF

Messagede Maxence » 12 Fév 2005, 15:35

Chère Cathy,
j'ai lu ton message avant modification en accord avec la charte du site, simplement je te répondrai qu'il ne s'agit pour moi, ni d'attendre un quelconque et improble mécène et encore moins une sollicitation gouvernementale. Il faut savoir que je suis réellement conscient de la difficulté de vie au Mexique et justement c'est celà qui me motive. Rien ne m'oblige à avoir un regard de touriste bien au contraire, mais plutôt de partager le vrai vie des Mexicains d'aujourd'hui. Je veux dire simplement, que c'est l'Homme qui m'interresse et non pas des valeurs induites par des modes de pensées Européennes. J'ai découvert dans ce pays quelque chose de vrai, des gens profondement humains et qui malgré la pauvreté apparente, ces gens savent encore donner. Un sentiment perdu en France depuis longtemps. Bien sur les conditions sont difficiles mais celle de notre pays qu'est la France ne sont-elles pas en voie similaire ? Dans notre pays si tu n'as pas un nom, une renommée ou tu ne fais pas partie du gotha tes chances en matière d'art sont totalement inexistente. Alors quand je parle de Diego Rivera c'est à prendre au deuxième degré, le fait qu'il existe au Mexique un art de la peinture très developpé, qui dans nos pays Européen, est complètement occulté par notre propre école.
C'est avec une joie immense, que le Mexique m'a ouvert les yeux une nouvelle fois sur les sentiments humains et c'est pourquoi je parle de suivre les traces de Diego Rivera non pas pour imiter son art, mais comprendre son approche et sa vision de la société. Je souhaiterai uniquement pouvoir travailler au Mexique en tant que peintre professionnel comme je le fais déjà en France, payer mes charges et mes impôts dans ce pays s'il est possible de s'y installer.
Cordialement,
Artscows.
Maxence
 

Messagede Quetzal » 12 Fév 2005, 16:13

Artscows, j'ai vu que tu t'étais enregistré sur le forum. As tu des difficultés pour te connecter sur le forum.
Ainsi, tu auras à des options à ta disponibilité pour discuter en privée (les MP).
Ceci dis, ton sujet est intéressant :sm28: , et oui ce n'est pas évident la vie d'artiste! Mais en tout cas, je te souhaite un bon courage et de la réussite.

:)
Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 658
Inscription: 02 Déc 2004, 19:11
Localisation: Paris

Messagede Tzitzi » 12 Fév 2005, 16:42

Hola Maxence:


Avant que je vienne en France j'attandais rencontrer des gens profondement égoistes , fermés au monde, peu humains, on m'avait décrit les européens de cette manière. Je pars de ce pays avec des souvenirs magnifiques et surtout, avec des très bons amis (dans le plus ample sens du terme). Enfin, je vais pas recommencer la discusion qu'on a eu déjà sur le forum. Tout ce que je peux te dire que que le fait de partir est tout à fait valable, et ça te donnera une vision ecore plus large sur le vrai Mexique.

Dans notre pays si tu n'as pas un nom, une renommée ou tu ne fais pas partie du gotha tes chances en matière d'art sont totalement inexistente.


Ce forum est fréquenté par un peintre mexicain installé en région parisienne, ça serait intéressant qu'il puisse donner son point de vue.
Moi je crois que la situation que t'as décrit en France, n'est pas differente au Mexique. L'art des elites, l'art des mecenes, l'art des rélations socales, l'art des riches.... parce que tout simplement c'est la haute classe moyenne (et les riches) qui peuvent se permettre d'acheter des objects d'art. T'as bien vu les disparités. Et bien, pour rentrer dans ce cercle fermé des artistes il faut s'ouvrir un chemin à travers les rélations, à travers les puissants... je vois toujous mes amis peintres en train de galerer, de courrir derrière les chefs d'entreprise pour les inviter voir leurs toles.. C'est compliqué, pas impossible., da dépend de tant de choses: ton cv, ton talent, ta capacité pour frappet les portes correctes.

Enfin bon c'est l'humble opinion d'une mexicaine. Suerte quoi qu'il arrive.
Dernière édition par Tzitzi le 12 Fév 2005, 17:00, édité 1 fois.
Las penas con Zumba son menos. :)
Avatar de l’utilisateur
Tzitzi
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 651
Inscription: 07 Avr 2004, 13:40
Localisation: Paris

Messagede Alberto Ramirez- » 12 Fév 2005, 16:47

Salut Maxence, je partage ton optimisme et je peut te dire que au Mexique
Tu trouveras vraiment une source d'inspiration et sur tout de l'encouragement de la part de gents qui sont vraiment impliqués dans l'art
On est une communoté solidaire (moi même je suis peintre vivant dépuis pluseurs années en France) mais à chaque expo ou à quaque séjour que je fait au Mexique je rencontre toujours de nouvelles têtes et ça sa fait du bién !!
Maintnant concernant ton séjour au Mexique je peut te dire que y a des echanges culturels entre la France et le Mexique au niveau des bourses, que pour commencer ton integration (papiers, séjour et eventuellement un espace pour travailler)
Je ne sais pas ou tu vas habiter au Mexique mais je doit te dire que la Ville de Oaxaca bouillone au niveau culturel et pour les étrangers y a des structures qui sont en train de se mettre en place pour leur permettre detravailler tranquilos !!
Alberto Ramirez-
 

Messagede Tzitzi » 12 Fév 2005, 17:02

Ah notre maitre peintre mexicain est apparu :) .

Alb dime si dentro de dos semanas etas en Paris para despedirme.!

Chau!!
Las penas con Zumba son menos. :)
Avatar de l’utilisateur
Tzitzi
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 651
Inscription: 07 Avr 2004, 13:40
Localisation: Paris

Messagede artscows » 12 Fév 2005, 17:16

Merci, merci le plus sincerent du monde pour ce message, je compte m'installer à Tulancingo à proximité de Pachuca, province de l'Hidalgo; je souhaite effectivement connaitre les démarches à faire en premier lieu pour obtenir un visa d'immigration et non pas un visa de touriste. Il faut du temps pour comprendre les gens, les observer, les écouter, s'inclure dans leurs mode de vie. Ce temps est nécessaire pour la création, pour maturer un projet, sentir ce pays pour mieux créer. Maintenant il existe certainement des peintres qui ont déjà eu ce type de démarche, qui ont déjà parcouru les différentes étapes pour avoir un statut d'immigrant, voilà les réponses que j'espère. je serai ravi aussi de rencontrer par l'intermédiaire de ce forum des peintres Mexicains qui me parlent de leurs vies, de leurs peintures. N'hésitez surtout pas à me contacter.
Par ailleurs, je me ferai un plaisir d'aider des jeunes enfants qui veulent apprendre la peinture, à s'exprimer en dessin, ceci au vue des contacts que j'ai eu dans différentes écoles de la région lorsque je me suis mis à dessiner dans la cours et que regroupés autours de moi en arc de cercle et dans un silence immense, ils me regardaient composer un paysage.
J'ai aimé les regards et les interrogations que celà provoquaient chez eux.
Donc, merci pour toutes informations sur le possibilité de vivre pleinement ma cure humaine.
Cordialement,

Artscows ;)

P.S: ayant cherché sur le net des échanges culturels entre la France et le Mexique, ma recherche fût sans succès, alors si infos, suis preneur.
Avatar de l’utilisateur
artscows
Turista
Turista
 
Messages: 8
Inscription: 11 Fév 2005, 22:04
Localisation: México D.F.

Messagede Tzitzi » 12 Fév 2005, 17:20

http://www.inami.gob.mx/paginas/tramite ... 221280.htm
démarches pour s'installer au Mexique etant qu'artiste.

un lien intéressant sur les arts au Mexique.
http://fonca.conaculta.gob.mx/
Las penas con Zumba son menos. :)
Avatar de l’utilisateur
Tzitzi
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 651
Inscription: 07 Avr 2004, 13:40
Localisation: Paris

Messagede Invité » 12 Fév 2005, 19:04

Maxence, visite ce site il peut te denner des idées !!

www.mexicoaccueil.com
Invité
 

Messagede cathy » 14 Fév 2005, 08:50

Je vois que les reflexions en rapport avec la situation economique et sociale, posent probleme, et pourtant, c'est une realite.

Meme si je ne suis pas dans le domaine artistique, je vais quand meme parler de ce que j'ai pu observer.
De temps en temps, je vais a des expos et je dois que ce qui m'a vraiment frappe ici c'est que 98% des gens qui y accourent ne sont que des pique-assiettes et ne sont pas du tout interesses par l'art, et preferent les petits-fours et le vin. Et des 2% restant, combien vont pouvoir et vouloir acheter ces oeuvres ? En verite tres peu.

Il y a un certain marche a destination des touristes comme dans les villes françaises pour les tableaux "souvenirs", mais beaucoup d'entre eux, comme en France, sont assez ordinaires, voire mauvais.

Meme si je pense que le Mexique comme l'Amerique latine peut etre une grande source d'inspiration, au niveau du marche de l'art proprement dit, je trouve qu'il est tres limite. Les gens qui vont aux expos en France, en Angleterre ou a NY, sont en general des amateurs d'art, et mon sentiment, est qu'en general, ce n'est pas le cas ici.

Pour le coup des ecoles, c'est normal, presque tous les enfants aiment dessiner ou peindre. Je me souviens que j'adorais ça etant enfant. Mais cela ne veut pas dire qu'ils deviendront artistes et je pense qu'il est illusoire de leur faire croire cela. Leur laisser juste voir l'aspect ludique, le cote hobby me parait mieux.

Il y a aussi des "ecoles d'art", mais en verite, elles sont reservees a une tranche de la population qui a suffisament d'argent pour payer ce genre d'etude a leurs enfants. Ceux-ci feront-ils fortune plus tard dans l'art, rien n'est moins sur, en tout cas, mon sentiment est qu'au Mexique, ce marche est tres limite.

Enfin, dans certaines villes "typiques", j'ai souvent eu l'impression que les peintres "se prostituaient" (au figure bien sur) d'une certaine maniere, pour avoir une toute petite chance de vendre un tableau.

Et pour l'avoir constate, certains artistes se reconvertissent en decorateurs, marche plus remunerateur.
Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire; elles le submergent quelquefois, mais sans elles, il ne pourrait voguer. Voltaire
La culture, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'etale ...
Avatar de l’utilisateur
cathy
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 585
Inscription: 05 Mar 2004, 01:53
Localisation: DF

Messagede artscows » 14 Fév 2005, 12:34

Chère Cathy,
en réponse à ton message, je pense que notre vision est diamétralement opposé sur l'art. Mes préoccupations ne sont pas le fait ou non d'une reconnaissance ou encore d'un problème de comportement de la clientèle mais avant tout de la possibilité de s'installer au Mexique en tant qu'artiste peintre. revenons donc à la génèse de mon soucis, tes observations n'engagent que toi. Je ne minimise pas les problèmes structurelles de la vie économique et social du pays, ils sont identiques dans tous les pays du monde avec des valeurs similaires en fonction de la richesse de chacun des étâts. Tu comprendra que ma motivation est l'Homme avant tout et que je souhaite revenir au source d'un humanisme plus sincère et profond que notre société Française actuelle. C'est avant tout une démarche intellectuelle.
Maintenant et pour répondre à tes différentes observations, ton regard effectivement est celui d'une personne dont la sensibilité à l'art n'est pas encore épanoui, mais c'est une excellente démarche que d'aller dans les galeries et découvrir des talents. Bien sur il existe comme partout "des piques-assiettes" mais ce n'est pas la majorité des gens, beaucoup d'expositions n'offrent pas le luxe d'offrir un cocktail ou autres. A partir du moment ou une personne fait la démarche d'entrer pour regarder c'est déjà un point positif, le but est aussi de susciter le regard, d'interpeller le public, la vente eventuellement.
Pour avoir pratiquer pendant longtemps les salons et les foires, je peux te dire que les discussions engagées sont souvent très positives. Il faut aider le public dans sa découverte, c'est aussi à nous en tant qu'artiste d'aller au devant des gens et de leurs expliquer notre vision de la peinture voire de la société. L'art n'est pas une chose aisé à comprendre, aucune formation scolaire n'existe, il s'agit avant tout d'une démarche personnelle, je ne parle des écoles type "Beaux-Arts". Tout le monde n'est pas sensible à l'art comme en Musique, il faut se former, soit par les musées, soit par les galeries ou bien encore par sa propre création.
Contrairement à ta vision, les gens redécouvrent l'art en général, peinture compris et sont de plus en plus sensible, après avoir longtemps considéré que la peinture était inacessible, un frémissement mondiale se fait sentir, il suffit d'observer les petites ventes et je ne parle pas des grands peintres côtés ou surcôtés....
Enfin, saches que mon but n'est pas forcement de vendre au Mexique mais tout simplement de peindre dans ce superbe pays, non pas des tableaux idylliques mais des scènes de vies quotidiennes avec un regard différents sur la société civile.
Pour finir, concernant les enfants dont je fais allusions dans mes messages plus haut, simplement leur donner l'envie de dessiner ou de peindre, les faire parler par ce moyen d'expression. Il ne s'agit en aucun cas de les former à être peintre ou je ne sais quoi, mais leur apporter une autre forme de communication, qu'ils puissent exprimer des sentiments refoulés ou bien encore des rêves enfouis. N'oublions pas que c'est par l'enfance que nous formons les adultes à l'art....
[/code]
Avatar de l’utilisateur
artscows
Turista
Turista
 
Messages: 8
Inscription: 11 Fév 2005, 22:04
Localisation: México D.F.

Messagede Quetzal » 14 Fév 2005, 14:40

Bon, je voudrais quand même mettre un petit bémol.
Je ne veux pas voir des opinions qui devienent trop personnel.
Chacun à son idée sur ce sujet et cela peut devenir énervant pour Maxence qui doit se justifier sur son art.
Il désire s'installer au Mexique, vivre sa passion de la peinture et pouvoir la partager.
Je remercie l'"invité" et Tzitzi qui ont pu donner des réponses optimistes et concrètes sur ce qu'attend Maxence. Et j'espère qu'il y en aura d'autres.
Avatar de l’utilisateur
Quetzal
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 658
Inscription: 02 Déc 2004, 19:11
Localisation: Paris

Messagede Tzitzi » 14 Fév 2005, 16:34

:? Bon, moi j'ai essayé de m'exprimer d'un point de vue impartiel (neutre) et réel surtout.

Le fait de s'installer dans un autre pays, est très positif. C'est d'ailleurs la seule manière d'arriver à faire abstraction de tout et de saisir l'essentiel. La démarche intellectuelle d'artscows me parait tout à fait valable, mais personnellement, j'pense que pour connaitre le VRAI MEXIQUE (j'insiste là-dessous étant que mexicaine) il faut se mêler dans toutes les échelles.

En revenant à la quesiton sur le permis de résidence, le lien que je t'ai donné explique en détaille tout dont t'en as besoin pour t'installer étant que peintre. Faut prendre en compte que la démarche personnelle, humaine et engagée doit être justifiée par des moyens économiques suffisants pour survenir à tes bésoins. La subjectivité ni l'art ne rentrent dans les consignes de migration.


Maitrise-tu l'espagnol? car souvent le moyen de s'installer légallement au Mexique c de devenir professeur...ah et autre chose... ne prends pas à mail le commentaire de Cathy. La reconverssion de peintres vers d'autres métiers est une situation amplement connue: encadreurs, muséographes, scénographes, décorateurs d'intérieurs, photographes, portraitistes dans les meilleurs des cas...il faut acheter du matériel, il faut manger et la bonne volonté de l'art pour l'art n'est pas sufisante.
Dernière édition par Tzitzi le 15 Fév 2005, 09:11, édité 1 fois.
Las penas con Zumba son menos. :)
Avatar de l’utilisateur
Tzitzi
Mariachi
Mariachi
 
Messages: 651
Inscription: 07 Avr 2004, 13:40
Localisation: Paris

Messagede artscows » 14 Fév 2005, 20:15

Cher Quetzal, merci pour ton rappel sur le sujet; effectivement je préferai des réponses factuelles sur le sujet qui me préoccupe en ce moment que des discussions sur le comportalisme de la clientèle des arts. Mais je reste ouvert sur le sujet en discours privé de préference ceci afin de ne pas géner les visiteurs de bavardages philisophiques.
Par contre, Chère Tzizi, merci par ailleurs de ta réponse, j'ai bien lu tes précédents messages et ma compagne qui est Mexicaine comme toi, fera les déplacements dès demain pour connaitre les modalités exactes d'une immigration en tant qu'artiste. Car au travers des mots écrits et des demandes exigées par l'office d'immigration il est important de connaitre la probabilité d'acceptation du dossier et les paramètres informels non énumérés dans la liste. Ce que je veux dire, c'est effectivement un artsite doit être autonome mais de combien doit-on disposer financièrement pour s'installer ? etc...
J'aurai souhaiter connaitre par l'intermédiare de ce forum ( je me répète, désolé) les personnes qui sont déjà passé par cette étape pour faire la même chose, les expériences de chacun sont importantes pour réussir.
Pour ton info, je peins de la figuration libre "populaire" qui revendiquent une culture urbaine de masse, une culture populaire enrichie de nos expériences professionnelles. La démarche est libre, anticulturelle, qui feint l'ignorance, anti-historique et auto-ironique. Les peintres connus sont Robert Combas, Rémy Blanchard, François Boisrond, Richard Di Rosa,..." Viens donc parler avec moi(...)je veux te raconter la stupidité, la violence, la beauté, la haine, l'amour, le sérieux, le drôle; la logique, l'absurde qui entoure notre vie quotidienne"(Combas).
les scènes "populaires" font souvent penser à des compositions de bandes dessinée. La répétition du trait, ne laissent pas le moindre centimètre carré de toile vierge. Les personnages bruts ou naïfs de la peinture "populaire" sont modelés apr une large cercle noir empli de couleurs chromos, vives. Voilà en quelques lignes ce que je fais. Maintenant les tableaux sont à l'appréciation de chacun et des sentiments qu'ils évoquent.
Et pour finir, je ne cherche pas à faire autre chose que de la peinture, si j'ai fais ce choix aujourd'hui c'est par conviction personnelle et je ne souhaites pas partir pour exercer une quelconque activité en rapport avec la peinture sinon je garde mon métier d'origine. Mes peintures seront vendus en Europe par mes propres moyens et via un transporteur. Il m'arrive de me servir d'internet pour communiquer.
Merci pour les messages.
Artscows.
Avatar de l’utilisateur
artscows
Turista
Turista
 
Messages: 8
Inscription: 11 Fév 2005, 22:04
Localisation: México D.F.

Suivante

Retourner vers Français et francophones au Mexique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron