Cinéma mexicain au 31ème Festival du Film d'Amiens

Musique, films, littérature et expositions

Modérateurs: Xochitl, Jane, Tortuga

Cinéma mexicain au 31ème Festival du Film d'Amiens

Messagede fifa » 07 Nov 2011, 18:05

Le 31ème Festival International du Film d'Amiens (11-19 novembre) consacre une rétrospective aux directeurs de la photographie mexicains de 1931 à 2011. Certains d'entre eux seront présents entre le 11 et le 19 novembre pour présenter les séances.

En plus de cette rétrospective comprenant près de quarante films, d'autres titres mexicains seront projetés dans plusieurs autres sections: "El Pozo", un courts-métrage sélectionné en compétition et réalisé par Guillermo Arriaga; "Le Bal de la Saint-Jean", un film présenté hors compétition et réalisé par Francisco Athié...

http://www.filmfestamiens.org


LUMIÈRES MEXICAINES - Les Directeurs de la photographie mexicains de 1931 à 2011
Le Festival d’Amiens, pour la troisième fois, met en lumière l’un des métiers essentiels à la création cinématographique, celui de directeur de la photographie. Cette rétrospective embrasse, en quarante titres, quatre-vingts ans d’histoire du cinéma mexicain.

Dans le cinéma populaire, celui des studios, tout est affaire d’atmosphère, de rendu du visage des vedettes de l’époque. Ainsi les classiques tournés par Roberto Gavaldon s’appuient sur le travail d’Alex Phillips (Double destinées, Mains criminelles, La Déesse agenouillée) ou de Jack Draper (La Nuit avance) pour exprimer l’ambiance des films noirs. À d’autres moments Gavaldon a recours à Gabriel Figueroa pour tenter un autre regard (Jours d’Automne), une autre maîtrise de l’identité rurale (Macario, Le Coq d’Or). D’autres titres témoignent de la collaboration de Figueroa avec les maîtres du cinéma d’alors : Los Olvidados de Buñuel ou bien encore La Nuit de l’Iguane de Huston...

Il est également possible de visiter les expressions des indépendants des annéees soixante-dix : les réalisateurs Paul Leduc (Frida naturaleza viva) et Felipe Cazals (Los motivos de Luz) collaborent avec Angel Goded. Le même Cazals, dans la veine sociale (Canoa) fait appel à Alex Phillips Jr qui marquera de très nombreuses œuvres et aura le bonheur de filmer avec Sam Peckinpah (Apportez-moi la tête d’Alfredo Garcia) et Servando Gonzales pour un film rare et co-produit avec les États-Unis (The Fool Killer).

La période contemporaine fourmille de jeunes directeurs de la photo surdoués qui trouvent leur place dans le cinéma mexicain et qui savent exporter leurs talents. Ainsi Guillermo Navarro, Oscar de la photo pour Le Labyrinthe de Pan, Rodrigo Prieto qui assure l’image du Secret de Brokeback Mountain, Emmanuel Lubezki auteur des extraordinaires images de Sleepy Hollow (Tim Burton) et de Tree of Life, (Terrence Malick). Nous vous proposons de voyager à travers l’œuvre de ces magiciens, en passant de leur signatures mexicaines à leur travaux hollywoodiens.

http://www.filmfestamiens.org


Venez nombreux!
fifa
Turista
Turista
 
Messages: 1
Inscription: 07 Nov 2011, 17:58

Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron